Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Fête des Langues , c'est en ce moment place de l'Ecluse

1 08.06.2013 12:22
De gauche à droite : Yves (Bretagne), Christian (Cameroun), Nadjimi (Ile Mayotte), Nafissatou (Sénégal) et Arabiatou (Burkina Faso)

De gauche à droite : Yves (Bretagne), Christian (Cameroun), Nadjimi (Ile Mayotte), Nafissatou (Sénégal) et Arabiatou (Burkina Faso)

Photo Stéphane Pajot

La fête des Langues a lieu en ce moment 8 juin place de l’Ecluse sous le soleil. Ce traditionnel rendez-vous, qui réunit les idiomes parlés dans l’agglomération nantaise, est organisé par l’association NEUF (Nantes est une fête). C'est l’occasion, comme chaque année, de butiner de stands en stands, de langues en langues, de l’espéranto au breton en passant par l’espagnol et le thaïlandais. Le lycée Carcouët est aussi de la partie, avec des élèves qui participent à l'opération "Tir' ta langue". "C'est la deuxième année que l'on vient" , explique Bernard Nicolas, enseignant documentaliste ; "cela permet de faire partager les langues, de montrer les différences et la richesse de chacun". Ce samedi, on a croisé Nadjimi Chebani, qui parle le Mahorais de l'île Mayotte, Christian Azoulay, dont la langue natale est le Bakoko du Cameroun ainsi qu'Arabiatou (wolof, Sénégal) et Nafissatou (le dioula du Burkina Faso). Cette année, "nous accueillons aussi un jeune Rwandas, réfugié politique", indique Emmanuelle Lefèvre de l'association Nantes est une fête. "Les langues africaines sont beaucoup plus représentées que d'habitude. Sur cette place de l'Ecluse, ça marche du feu de dieu, le public est au rendez-vous".
Entrée libre et gratuite jusqu'à 18 h. Cours des 50 Otages, au pied de la rue du Calvaire.

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.