Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La fin du Printemps des Arts

0 12.09.2014 07:05
Christophe Mangé prépare une autre formule

Christophe Mangé prépare une autre formule

Photo PO

L’association du Printemps des Arts a cessé son activité fin juillet. La Ville pourrait lui demander des comptes. David Martineau, adjoint en charge de la Culture, vient de le confirmer : « La Ville de Nantes a décidé de ne pas continuer de soutenir une association à qui il avait été demandé d’établir un plan de redressement qui finalement n’a jamais eu lieu ».  Créé en 1985 par Philippe Lenaël, disparu en 2002, le Printemps des Arts a été le premier grand rendez-vous de musique baroque dans l’Ouest. Pour l’adjoint « Cette décision n’est pas liée au domaine artistique mais est une décision de bonne gestion des finances publiques ».
« L’association est dissoute », confirme Christophe Mangé, directeur du Printemps des Arts qui donne sa version : « Cette année les dons privés étaient présents mais une courte majorité d’administrateurs a préféré constater un passif avant l’encaissement de ces dons (…) La mairie avait diminué de moitié sa subvention il y a trois ans, raison pour laquelle nous avions levé des fonds privés. L’association a décidé de ne pas les encaisser. En 2004 le Printemps des Arts avait déjà été très déstabilisé par la suppression de l’aide de la région ». Christophe Mangé ne raccroche pas pour autant : « Le but du Printemps est de présenter des projets originaux de musique patrimoniale dans des lieux patrimoniaux de Nantes, ce qui en fait une identité tout à fait différente de Baroque en Scène. Ce projet est toujours d’actualité. On verra pour faire évoluer la dénomination ».

Plus d'informations dans Presse Océan ce vendredi

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.