Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La gastro-entérite frappe fort

0 26.10.2016 15:33
Le seuil épidémique de la gastro-entérite est largement dépassé. Photo archives ML

Le seuil épidémique de la gastro-entérite est largement dépassé. Photo archives ML

Elle arrive plutôt autour de Noël, au moment des grandes migrations. L'épidémie de gastro-entérite frappe avec trois mois d'avance avec plus de 200 000 victimes sur l'ensemble du territoire. Si l'on en croit les médecins du réseau Sentinelles, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus, est estimé à 195 cas pour 100 000 habitants et se situe au-dessus du seuil épidémique (160 cas pour 100 000 habitants).

La région des Pays de la Loire est la plus touchée avec 368 cas pour 100 000 habitants, devant le Grand Est (315) et les Hauts-de-France (264). Le pic de l'épidémie ne devrait durer que deux à trois semaines. Mais cela n'empêche pas la possibilité d'une nouvelle épidémie en janvier, si le virus est différent.

Il est bon de rappeler que la gastro-entérite est causée par un virus. Elle ne se soigne donc pas avec des antibiotiques. Le traitement principal est de boire de l'eau un peu sucrée pour se réhydrater. Pour éviter de transmettre ce cadeau empoisonné, il faut surtout éviter de boire dans le même verre et se laver régulièrement les mains, avec de l'eau et du savon ou un gel hydroalcoolique.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.