Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La librairie Chapitre ferme ce lundi soir, "pas de soutien des élus"

4 10.02.2014 09:51
La librairie Chapitre ferme ses portes ce lundi 10 février au soir.

La librairie Chapitre ferme ses portes ce lundi 10 février au soir.

Photo Stéphane Pajot

 

Treize salariés nantais d'une librairie en plein centre-ville de Nantes seront sur le carreau dans quelques heures au soir de ce lundi 10 février. La librairie Chapitre, rue de Feltre, ferme en effet ce soir. "Nous sommes en pleine campagne électorale et aucun élu ou candidat à la mairie de Nantes n'est venu nous soutenir», a indiqué Gwenaëlle Le Cossec, dit Gwen, la responsable de la librairie ancien "Forum du livre" au-dessus de C & A. « On est treize salariés, c’est beaucoup pour un centre-ville comme Nantes».  « C’est très triste », commente un client, qui, à l’image de beaucoup, viennent soutenir les salariés. « On a beaucoup de soutiens des clients, certains nous offrent même du chocolat, des bonbons et s'inquiètent de ce qu'on va devenir », poursuit la libraire.

En France, il y a eu 25 reprises de librairies Chapitre sur la soixantaine en liquidation judiciaire. Celle de Nantes n’a pas trouvé preneur. « On y a cru jusqu’au bout». Corinne, Brigitte, Christine, Véronique, une autre Chistine, Agnès, Jessica, Amélie, Charlotte, Sylvie, Béatrice, Johann et Gwen, ont co-signé un petit mot affiché près de la caisse (notre photo) où elles et "il" rappellent que cette histoire entre eux, les livres et les clients aura duré 23 ans. Ce lundi soir, la librairie nantais eva définitivement fermée.

 

 

 

Commentaires (4)

Bon, ça va bien les dégoulinades de bons sentiments, "Bretonne"
JANE DOE mar, 11/02/2014 - 02:05

Sur la fermeture de "Chapitre". (Chat pître...). C'est triste mais qui a eu l'idée aussi "sotte que grenue" d'installer une Librairie au-dessus d'un magasin de fringues ? Arrêtons les pleurnicheries, l'époque de la Librairie Catho Lanoë, ça fait partie du passé. Les librairies doivent être accessibles au gré de nos déambulations dans la ville. Désolée Bretonne surnommée Naoned, mais tu sembles assez rétro. Tu as quel âge si je puis me permettre ?

Encore une librairie qui ferme
Bretonne-Naoned lun, 10/02/2014 - 17:58

Cette librairie n'était pas la mieux placée, peu voire pas du tout visible extérieurement, mais une nouvelle fermeture de librairie à Nantes, c'est triste. Qui se souvient encore de Lanoë, librairie plutôt spécialisée spiritualité là ou se trouve le marchand d'art La Palette st Luc, et de Beaufreton, au passage Pommeraye ? Et les disquaires idem, plusieurs disquaires ont fermé successivement après l'arrivée de la Fnac, et tout récemment Harmonia Mundi spécialisé en classique... c'est inéluctable, ces lieux de culture pluralistes et diversifiés disparaissent, bientôt nos rues ne seront plus jalonnées que de banques et de boutiques de fringues, triste...

Politique politicienne
Mike_ lun, 10/02/2014 - 11:51

"Pas de soutien des élus, aucune visite des candidats aux municipales"... C'est encore une fois la preuve que ce NE SONT PAS les politiques politiciens qui font l'emploi et que beaucoup se soucient des chômeurs comme de leurs premières chaussettes !

Pas aussi simple (hélas)
observateur44 lun, 10/02/2014 - 14:38

En réponse à Mike_ - Politique politicienne

Qu'aucun des candidats à la mairie de se soit manifesté est effectivement très surprenant et démontre une abstention du monde artistique nantais à l'égard de cet établissement.
Néanmoins, il faut noter que Nantes est particulièrement bien dotée en librairies indépendantes et de qualité en centre ville notamment. Et ceci explique sans doute cela.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.