Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La manifestation des cheminots impacte le trafic des trams

1 16.06.2014 16:11
  • PO/O.LANRIVAIN

    12h45 : pétards et grillades des cheminots devant le PS, cours des 50 otages à Nantes


La circulation a été perturbée ce midi cours des 50 otages, y compris pour les bus et les tramways entre les stations 50-otages et Commerce. En cause, la manifestation des cheminots organisée devant la gare SNCF nord entre midi et 12h30 tout d'abord, qui a créé des retards sur la ligne 1.

A l'appel de la CGT et SUD-Rail, ils dénoncent depuis mardi le projet de loi visant à réformer le système ferroviaire, qui sera examiné à l’Assemblée nationale à partir du 17 juin, pour une mise en œuvre dès 2015.

Ensuite, les manifestants se sont rendus sur le cours des 50-Otages devant les locaux du PS entre 12h45 et 13h30, pour lancer des oeufs, des pétards et faire cuire des grillades. Du coup, sur le secteur des 50 Otages à Pont-Morand, les lignes de bus 12, 23 et C2 ont été déviées de Talensac à Commerce par la rue de Strasbourg. Dès 13h30, retour au parcours normal sur la ligne 2 après cette coupure. Idem pour les lignes C2,12 et 23. Avec toutefois, du retard accumulé.

Ce midi, le compte Twitter Info trafic TAN (tenu par un passionné, mais souvent très fiable) relayait en temps réel la situation dédié au trafic.

A savoir que le compte officiel de la TAN sur Twitter est @infotrafic_tan et non @TANinfos "qui est un compte non officiel d'un particulier", précise la TAN.


| LIGNE 1 - coupure En raison faune Gare SNCF Nord, la LIGNE 1 est COUPÉE entre COMMERCE et MANUFACTURE.

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.