Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La musique dans les oreilles en ville, « une plaie pour la sécurité »

2 07.10.2015 20:06
LE CASQUE AUDIO OU LES ECOUTEURS SONT  DES DANGERS QUI PROVOQUENT DES ACCIDENTS DE PIÉTONS AVEC LE TRAM

LE CASQUE AUDIO OU LES ECOUTEURS SONT DES DANGERS QUI PROVOQUENT DES ACCIDENTS DE PIÉTONS AVEC LE TRAM

NATHALIE BOURREAU

Les piétons et les cyclistes qui circulent en ville casque sur les oreilles en écoutant de la musique prennent des risques.

« C'est une plaie pour la sécurité », alerte Pascal Bolo, président de la Semitan. « Ils s'isolent de la ville. Ils se privent de quantité d'infos sonores... Ne serait-ce que l'avertisseur du tramway ».

Un des constats qui ressort du bilan accidentologie 2014 de la Semitan.

Dossier et chiffres dans Presse Océan

Commentaires (2)

Etudiante école Audencia
Cyril jeu, 08/10/2015 - 14:10

Une étudiante de l'école Centrale Audencia avait trouvé la mort percuté par le tram ligne 2 station Saint Félix : c'était un matin d'hiver vers 8h où il faisait encore un peu nuit ; elle avait les casques sur les oreilles, n'avait pas regardé avant de traverser et n'avait pas entendu les klaxons de la rame...

Si ce n'était que ça...
Sam44 jeu, 08/10/2015 - 10:46

Il y a une question de sécurité et de civisme aussi.
Ces jeunes mélomanes écoutent leur musique tellement fort qu'on peut entendre leur playlist tout le long du tram ou du bus. Je peux comprendre qu'ils cherchent ainsi à s'isoler dans leur monde comme pourrait le faire certains lecteurs de romans ou de journaux mais c'est franchement désagréable ce grésillement , ces "boum-boum", ce son nasillard de bon matin.Je suis tout aussi effarée de me dire qu'on se prépare à une belle brochette de sourds d'ici quelques années.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.