Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La place Graslin flambant neuve va être cassée

4 06.09.2014 05:10
Graslin, hier soir : les marteaux-piqueurs vont briser la quiétude de la place.

Graslin, hier soir : les marteaux-piqueurs vont briser la quiétude de la place.

Photo PO-Nathalie Bourreau

C’était le 5 décembre. La foule des grands soirs : musique, lumières, jets d’eau… La place Graslin, flambant neuve, brillait de mille feux. Moins de dix mois après l’inauguration, il va falloir casser. Les responsables du chantier ont repéré un câble souterrain défectueux. Il est censé alimenter l’ensemble du réseau électrique pour d’éventuels événements.

Plus d'informations à lire ce samedi 6 septembre dans Presse Océan.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan.

Commentaires (4)

Pas étonnant
breslau54 sam, 06/09/2014 - 17:15

Notre-Dame de Paris date du XIIIème siècle et n'a besoin de gros travaux que tous les 150 ans. Moins de 30 ans après son ouverture, le centre Pompidou à Paris a eu besoin d'énormes travaux de rénovation pour un coût quatre fois supérieur à ceux de Notre-Dame, qui avait lieu en même temps. En fait les professionnels du bâtiment vous diront que c'est un secret de polichinelle.
Depuis des décennies les entreprises du BTP doivent rogner sur la qualité et même la sécurité pour payer des versements occultes à divers partis politiques et autres "assoces" largement subventionnées par ailleurs. Et cela n'est pas prêt de s'arrêter.

Conseil Général
jazzphase sam, 06/09/2014 - 14:23

La place Graslin me fait penser à autre chose, on parle de temps à autre de la disparition du conseil régional,en attendant cette éventuelle disparition, le CG de Loire-Atlantique investit en grand,dans ce contexte on peut se demander à qui est destiné l'immeuble érigé par le CG à l'angle des boulevards Victor Hugo et Gustave Roch, vu son ampleur , une interrogation où sont actuellement logés les futurs occupants de ces locaux ?
Le CG doit-il libérer d'autres emplacements (nombreux) en centre ville ?
A-T-il l'intention de réduire le nombre de chômeurs en Loire-Atlantique?

Il ne me semble pas (sauf erreur de ma part) avoir lu quoique ce soit dans la presse

Et je n'évoque pas ici , l'autre construction du même CG , sur la place de la république.

faire et défaire...
jazzphase sam, 06/09/2014 - 14:14

Les responsables du chantier n'auraient-ils pas du s'apercevoir en cours de chantier de la défectuosité du câble ...aucun essai n' est effectué au fur et à mesure des travaux...cet incident me rappelle mon cas personnel...
Je suis entré dans un appartement neuf en mai...j'ai allumé le chauffage par plancher rayonnant en novembre de la même année, pas de chauffage dans 2 pièces, dans la première les fils étaient mal connectés !!! dans la seconde , l'entreprise est venue 5 fois constater l'absence de chauffage , pour finalement se résoudre à faire venir une entreprise de la région de Pau faire un sondage, cette entreprise a constaté que le fil était coupé (coup de cutter malencontreux d'un installateur) conséquence : faire sauter les lames de parquet (non flottant), défoncer au marteau piqueur le béton et réparer la coupure...
Comment s'étonner des nombreuses malfaçons dans les immeubles neufs.
Que dire des mêmes rues défoncées régulièrement, parce que les différents intervenants n'agissent pas en concertation (ex: la place de la république)

Regrettable
observateur44 sam, 06/09/2014 - 15:54

En réponse à goustan - faire et défaire...

Mais ce qui est arrivé à votre appart peut aussi se produire à l'occasion d'un chantier complexe comme celui de la place Graslin. La responsabilité n'en incombera pas à la Ville et le coût de la réparation sera supporté par l'assurance du maitre d'œuvre, pas par les contribuables.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.