Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La Poste : une semaine de courriers non distribués

6 29.04.2014 10:06
  • Photo PO - Olivier Lanrivain

    Les Postiers de Nantes-Bretagne ont reconduit le mouvement de grève à l'unanimité, hier midi.

  • Photo DR

    Les agents de La Poste ont bloqué le centre de tri d'Orvault et Sautron

Le ras-le-bol se fait sentir à la fois du côté des agents du centre Nantes Bretagne en grève depuis mardi que des usagers. « Ils m’ont empêché de déposer mon courrier professionnel ! » Frédéric Aubry n’en revient pas. « Cela m’insupporte, il y a des services importants dans la vie des gens. La Poste en fait partie, martèle ce Nantais. Là, ils mettent en péril ma société, il y a des recommandés urgents. Je pense aussi à ceux qui attendent des résultats médicaux, les chèques de retraite… ! »

« Nous sommes conscients des perturbations », explique Patrice Brillouet, du syndiact SudPTT. « Nous le regrettons, mais sachez que nous aussi nous aimerions mieux travailler ! ». La voix est fatiguée mais sa détermination est intacte. 

Les agents dénoncent la nouvelle organisation prévue par la direction en septembre. « Il y a bel et bien une menace de suppression d’emplois, même si la direction joue sur les mots », se désole Stéphane Pellegrini (CGT).  Les négociations, hier matin, n’ont pas abouti. Ce matin, ils étaient de nouveau reçus.
Les syndicats promettent un durcissement du mouvement. Hier, déjà, ils ont perturbé l’acheminement du courrier en Loire-Atlantique en bloquant un camion pendant deux heures. « Et ce mardi d’autres actions sont prévues », promettent-ils.

Ils ont d'ailleurs, dès l'aube, perturbé à nouveau le départ des camions au centre de tri d’Orvault, ainsi qu’organiser un piquet de grève flamboyant devant le centre parallèle de distribution du courrier mis en place par la Poste à Sautron, tout en bloquant toujours les accès de leur bureau de Nantes Bretagne.

Et le mouvement de grèce a été reconduit à l'unanimité pour la journée de mercredi.

Plus d'informations demain mercredi dans Presse Océan

Commentaires (6)

Entrepreneurs:fuyez La Poste !
contact7 mer, 30/04/2014 - 11:52

Il serait grand temps que les entreprises françaises abandonnent les "services" de la Poste afin de ne pas avoir à subir les conséquences désastreuses de ce genre d'action: virements systématiques pour les règlements inter-entreprises (pas la Banque Postale...), utilisation des messageries privées qui honorent toujours leurs délais (UPS ou autre) et utilisation massive et obligatoire des mails. Le jour ou la Poste sera enfin privatisée à 100%, il faudra peut être payer un peu plus cher mais nous aurons des garanties de service. Aujourd'hui nombre de PME de Nantes sont au bord de la cessation de paiement, avec les ponts du mois de mai je ne vois pas les choses s'arranger rapidement. Cyril se demandait comment, en 2003, les entreprises avaient réussir à survivre. Et bien elles ont mis du personnel au chômage technique, elles ont licencié, elles ont payées aux banques des agios ou bien ont disparu dans l'indifférence générale à l'époque.

grêve la poste
doriente64 mer, 30/04/2014 - 11:06

et....ils rigolent ces C..S, mais pour qui se prennent ils ces fonctionnaires ou assimilés ?

en fait peu leur importe les conséquences pour les usagers et l'économie française... du reste demandez leur la définition de "économie" ... ils ne connaissent même pas ce terme !

allez, valls, de l'ordre à nantes SVP

Alors je peux comprendre leur
fabd4449 mar, 29/04/2014 - 16:49

Alors je peux comprendre leur mouvement de grève. Mais qui paye une fois de plus? Les usagers...c'est comme les trams ou bus, les taxis ou routiers qui bloquent les routes...marre de toujours être pris en otage. J'ai un courrier très urgent à récupérer, je les ai appelé et aucune solution n'est proposée...comment fait on dans ce cas?

La rentabilité tura les petits emplois
pi.cormerais mar, 29/04/2014 - 16:32

Le Monsieur a pris à parti les agents de la poste ne devrait pas avoir le comportement qu’il a eu, car sans les postiers qui iraient porter les recommandés qui à fait, lui a certainement une boite à lettre poste restante et des employés pour aller chercher son courriers. Le plan prévu par la direction de La Poste n’est ni plus ni moins que de ne plus faire de distribution car moins rentable que les machines ou que les cadres trop payer, qui sont incapable de remplacer les personnels de bases. Qui de ces Messieurs (cadres) ira faire une tournée dans les quartiers après avoir préparé sont travail avant le levé du soleil pour la journée. Trop facile de donner des ordres derrière un bureau avec un chronomètre. A vouloir trop de rentabilité on tue l’homme au travail.

Depuis l'ouverture du capital
Cyril mar, 29/04/2014 - 12:57

Depuis l'ouverture du capital en 2011 (directive européenne), La Poste n'a plus le monopole en matière de courrier.
Pour autant, elle n'est pas (encore) privatisée : cependant, la privatisation est progressive ce qui se traduit par des réductions des coûts (suppression d'emploi, augmentation du prix du timbre, etc...).

Il n'y a pas à se réjouir de la privatisation : regardez ce qui s'est passé avec les autoroutes, le téléphone, le gaz, bientot l'électricité.
Au niveau de la poste, ça va se traduire par un timbre à 1 euro, un service dégradé (par exemple, des courriers qui mettront au moins une semaine pour relier Nantes à Paris), au paiement pour se faire livrer un colis à domicile, etc... comme ça se fait aux Etats Unis, au Canada, et dans tous les pays ayant privatisé le service postal.

Moi aussi, j'ai des courriers en attente de réception ; cependant, si la grève peut éviter à moi et à mes correspondants, un service de la poste comme énoncé ci-dessus, je la prends avec philosophie.

Quant aux PME, oui la il y a soucis ; me demande comment elles avaient fait pour survivre en 2003 lorsqu'il n'y avait pas eu de courriers jusqu'à parfois pendant plus d'un mois (c'était le cas dans le Sud-Est de la France) .

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.