Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La préfecture envisage la "réouverture exceptionnelle de Gustave-Roch"

0 07.05.2014 15:10
Hier soir, une cinquantaine de personnes, expulsées du squat de la rue Crucy, s'étaient installées église Saint-Nicolas

Hier soir, une cinquantaine de personnes, expulsées du squat de la rue Crucy, s'étaient installées église Saint-Nicolas

Photo PO-NB

Dans un communiqué, ce mercredi, en début d'après-midi, la préfecture indique : "une trentaine de personnes a passé la nuit dans l'église Saint Nicolas, dans un climat respectueux du lieu et des responsables de la paroisse." (Il s'agissait de ces hommes, immigrés, expulsés mardi matin d'un immeuble squatté de la rue Crucy, à Nantes, ndlr).

 Elle ajoute : "Une réunion a été organisée à 10h ce matin à la préfecture avec une délégation, pour organiser l'accueil de ce groupe ce soir et dans les jours qui viennent. Le représentant du préfet a annoncé possibilité de la réouverture exceptionnelle dès ce soir du centre Gustave Roch, normalement dédié aux périodes de grand froid, complétée en tant que de besoin par des réservations dans les hébergements de droit commun."

 "En cas d’accord sur ce dispositif, un nouveau rendez-vous serait proposé aux associations de soutien en début de semaine prochaine pour poursuivre dans la concertation le travail social d'analyse et d'orientation de ces situations."

Seulement voilà. Dans un communiqué, le "Collectif de lutte des expulsés du Radisson noir" juge cette proposition "très insuffisante. Elle ne peut être acceptée".
"Il a été proposé 17 places au foyer Gustave-Roch et le dispositif habituel : évaluation sociale et appel du 115. Nous attendons des propositions à la hauteur des besoins et conformes aux droits de la personne".

Une manifestation est prévue à 17 h place Royale.

Lire Presse Océan demain jeudi 8 mai

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.