Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La société de jeux vidéo Mandala Games en liquidation judiciaire

1 12.02.2013 10:52
Nantes. La société de jeux vidéo Mandala Games en liquidation judiciaire

Nantes. La société de jeux vidéo Mandala Games en liquidation judiciaire

Photo PO-E.D.

Nadya Jahan a annoncé sur son site internet la liquidiation judiciaire de sa société de jeux vidéo Mandala Games, basée à Nantes.

Depuis trois ans, l'équipe de Mandala Games conçoit et développe des jeux sur les réseaux sociaux tels que Divinitiz, La Riviera.

Pour ce dernier, la société a signé un partenariat avec l'éditeur 6waves, qui "n’aura pas porté ses fruits et aura conduit (le) studio à sa perte", selon Nadya Jahan. 

"De plus, bon nombre d’entreprises dans le social gaming sont en difficultés, ajoute-t-elle. Le marché étant devenu très concurrentiel, pas plus que les autres, nous n’avons la trésorerie pour continuer. Par respect pour les salariés et les gens qui m’ont aidé, je préfère m’arrêter maintenant."

Commentaires (1)

Les jeux vidéos, un secteur en pleine mutation et complexe
martinchenip mar, 27/05/2014 - 11:23

Bon courage tout d'abord à Nadya, j'espère qu'elle a depuis trouvé un nouveau projet (son site internet semble le montrer !).
Le secteur des jeux vidéos est compliqué dans la mesure ou il y a déjà une très forte concurrence venant d'internet (pas mal de "geeks" qui achètent en ligne), mais aussi de pays étrangers avec les États-Unis et le Japon qui sont de gros producteurs.
Sans oublier un très gros regain d'intérêt pour le rétro-gaming, même si cela reste tout de même secondaire.
C'est vraiment un secteur tentaculaire, des vieilles consoles aux pc de jeux tous récents, de nombreux produits très différents sont vendus.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.