Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Laurence Garnier (LR) : « Des économies plutôt que la fiscalité »

6 15.10.2015 22:46
Laurence Garnier (Les Républicains).

Laurence Garnier (Les Républicains).

NATHALIE BOURREAU

« Le maintien de l’investissement doit être financé par des économies sur le fonctionnement plus que par l’endettement et la fiscalité », réagit l’élue nantaise Laurence Garnier (LR), dans un communiqué, alors que la métropole s’apprête à augmenter ses impôts. « Les Nantais subissent déjà des taux d’imposition parmi les plus élevés de France. Ils font face aux augmentations des tarifs de la TAN (depuis le 1er juillet 2015), à la hausse et à l’extension du stationnement payant (depuis le 1er juin), Johanna Rolland (PS) s’engage dans une hausse de la fiscalité qui impactera encore le pouvoir d’achat des Nantais, contre toutes les promesses qui ont précédé son élection. La maire de Nantes s’était en effet engagée à ne pas augmenter les impôts locaux pendant toute la durée du mandat. Mais la Présidente de Nantes Métropole explique aujourd’hui aux Nantais que cet engagement ne tenait qu’au niveau municipal, et qu’il n’en sera pas de même au niveau métropolitain. »
« Cette attitude et ce double discours sont d’autant plus inacceptables que Johanna Rolland a assuré, dès sa candidature à la Mairie de Nantes, qu’elle serait candidate à la présidence de Nantes Métropole. Ses promesses de campagne l’engageaient donc aussi bien au niveau métropolitain que municipal », estime Laurence Garnier. « Pour justifier cet engagement trahi, la Présidente de Nantes Métropole évoque la nécessité d’un investissement élevé pour les 24 communes de l’agglomération. Nous la rejoignons sur cette nécessité. Mais les finances publiques sont de plus en plus contraintes aujourd’hui, du fait du désengagement de l’Etat socialiste qui chaque année prive Nantes Métropole de dizaines de millions d’euros. La question est donc de savoir si nous avons réellement la possibilité de financer encore plus d'investissements que sous le mandat précédent. »

Commentaires (6)

Pour Mike
didier.bertin ven, 16/10/2015 - 13:10

Pour aller au bout de votre logique il faut supprimer toutes municipalités que compose Nantes Métropole. Le mille feuilles des collectivités n'est pas étatique puisque local. Nantes est régulièrement en tête des villes là ou il font bon vivre et attire. Les investissements faits depuis 30 ans y sont surement pour quelque chose. Enfin les élus de droite ont le même discours partout, faire des économies sur le fonctionnement mais ils sont rattrapés par les principes de réalité de gestion. Les économie de fonctionnement sont difficiles à trouver même par la droite quand elle a récupéré des villes gérées par la gauche, ce qui veut dire que globalement les villes étaient bien gérées par les élus (de gauche) qui ne jettaient pas l'argent par les fenêtres. A quand un projet pour les élus de droite pour leurs communes (à part faire des "économies")?

Pour didier.bertin
Mike_ ven, 16/10/2015 - 18:12

En réponse à didier.bertin - Pour Mike

Suppression des municipalités nantaises : c'est bien ce que je dis ! Et pour moi le millefeuille étatique va de la simple municipalité jusqu'à l'Elysée puisqu'il passe aussi par les cantons, les sous-préfectures, les départements, les régions... et j'en passe et des meilleures parmi les groupuscules, sections, divisions, bureaux locaux, agences de ceci ou de cela, ministères et comités interministériels, etc... etc... Prétendre que le millefeuille d'une collectivité n'est pas étatique c'est voir les choses par le gros bout de la lorgnette.
De Gaulle, jadis, parlait des "Comités Théodule" qui se créent sans cesse, coûtent cher et cela n'a jamais arrêté en dépit des promesses de nos politiques. Qui se retrouverait aujourd'hui dans la toile d'araignée administrative et les véritables fonctions de certaines personnalités politiques ?
Je ne parle ni de droite ni de gauche ni des investissements faits à Nantes "depuis 30 ans". J'ai simplement voulu aborder le poids et l'étendue de l'administration qui écrasent le simple citoyen et le perdent dans des procédures parfois complexes, des formulaires abscons, des obligations parfois inutiles, des tâches coûteuses pour les entreprises, des papiers et formulaires sans cesse plus nombreux... et bien d'autres choses. Les fameuses "charges sociales" ne sont-elles pas le reflet d'une certaine partie de ce que tout cela coûte ?

Métropole
Mike_ ven, 16/10/2015 - 10:21

Une très grosse économie pourrait déjà être faite en supprimant immédiatement la "municipalité nantaise et en reportant ses attributions sur la "métropole" déjà en place. Puis en supprimant les municipalité et les communes de la métropole pour ne former qu'une seule entité administrative, un district ou quelque chose comme ça. Le fameux mille-feuille étatique s'en trouverait déjà un peu allégé au niveau local de Nantes et sa banlieue ! Chiche !

Déjà fait Mike
Cyril ven, 16/10/2015 - 11:03

En réponse à Mike_ - Métropole

La mairie de Nantes a déjà transféré certaines de ses compétences à Nantes Métropole comme l'entretien du chateau des Ducs de Bretagne, des Musées Beaux Arts, Dobrée et autres.
Le miroir d'eau est aussi à Nantes Métropole.

Comme ça le "banlieusard" qui avait acheté un appartement moins cher et pour payer moins d'impots va non seulement voir, si ce n'est pas déjà fait, son imposition explosé l'année prochaine car cette année il y avait les élections régionales, mais en plus il va payer pour des installations dont il ne profitera que peu voire pas du tout : il ne va pas s'amuser à aller tous les jours au Chateau des Ducs de Bretagne ni aux Musées situées proches du coeur de ville.

Qui dit transfert de compétences dit aussi transfert de personnel...enfin normalement : actuellement Nantes Métropole gère en partie le personnel de...la Mairie de Nantes.

Et comme il faut bien embaucher des agents pour assurer la communication entre le personnel de Nantes Métropole et celui de la Mairie de Nantes, au final, le contribuable ne va pas rien gagner : il risque même de payer plus ! Un comble !

Millefeuille de l'état : toujours plus
Mike_ ven, 16/10/2015 - 12:24

En réponse à Cyril - Déjà fait Mike

Certes, Cyril, certes, mais moi je vois les choses jusqu'à la suppression pure et simple de toutes les municipalités de la métropole. En créant la métropole, on a ajouté une couche au millefeuille étatique, on a ajouté des élus (et des indemnités), on a créé une dualité de décisionnaires et d'organismes qui vont compliquer les choses et se renvoyer la balle en cas de conflits, Et comme tu dis, c'est le contribuable qui va payer encore... et encore... et toujours plus... Alors à quoi ça sert ?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.