Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le client d'un bar aspergé d'essence par un passant ivre

0 19.08.2017 18:20
C'est devant ce bar de la place Mangin que l'altercation est survenue.

C'est devant ce bar de la place Mangin que l'altercation est survenue.

Ivre, un homme de 48 ans a versé une bouteille d’essence sur le client d’un café à Nantes. Il est en garde à vue.

"Ici, c’est très calme, on a une clientèle d’habitués. On tient à cette ambiance paisible, alors forcément on n’a rien compris à ce qui se passait quand on a vu dehors cet homme passer avec sa bouteille et son briquet…" 

La gérante de ce bar, place Mangin, n’en revient pas. Vendredi 18 août, peu avant 16 heures, elle était à l’étage de son commerce quand elle a aperçu un client, qui prenait un café à l’extérieur de l’établissement, être violemment apostrophé puis agressé par un passant. 

Le passant a tenté de mettre le feu à une aubette d’abribus. En vain. Le client du bar a alerté les policiers. « L’homme au briquet s’est alors retourné contre lui, a versé sur lui le reste d'essence et l’a menacé avec son briquet », rapporte une source proche de l’enquête. Par chance, le briquet n'a pas fonctionné. Et les policiers sont immédiatement arrivés.

Ils ont interpellé l’auteur de ce coup de folie. Ce dernier était manifestement ivre, mais il a refusé de se soumettre au dépistage d'alcoolémie. Âgé de 48 ans, le suspect a été placé en garde à vue. Aux enquêteurs, il a confié se rappeler "avoir seulement balancé de l'essence sans viser personne". Sa garde à vue a été prolongée.

Plus d'informations dans Presse Océan ce dimanche 20 août.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.