Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le festival MidiMinuit Poésie souffle ses 15 bougies

0 03.10.2015 10:00
Elodie Petit sera en résidence à l'hôtel Pommeraye

Elodie Petit sera en résidence à l'hôtel Pommeraye

Du 7 au 11 octobre, Le Festival MidiMinuit Poésie souffle ses 15 bougies dans les rues, les cafés, les commerces et au Lieu unique. Nouvelle formule, nouveaux espaces. Coup d’œil sur ce festival initié par la Maison de la Poésie.
On retiendra d’emblée l’opération « A côté de la plaque », un savant détournement poétique des noms de rue, coordonné par le poète nantais Bernard Bretonnière. Des affichettes, avec des textes très courts et signés de belles plumes comme Marcel Zang, Jean-Paul Barbe ou Marie-Hélène Prouteau (*) ont commencé à être apposés sous des noms de rues. Ainsi, ces mots sous le « Quai des Antilles » : Antilles, pacotille, épices, sucre, Esclaves ou bois d’ébène : sans vergogne. Le Nantais commerçait en triangle ». En quelques lignes, les douze auteurs ont ainsi eu carte blanche pour faire écho aux noms des rues nantaises.
« Non-lecteurs de poésie »
Dans la rue, à la gare, place Sainte-Croix, au château des ducs de Bretagnes ou à la Maison de quartier des Dervallières, cette quinzième édition entend toucher un maximum de monde, dont « les non-lecteurs de poésie », indique Magali Brazil de la Maison de la poésie de Nantes. « La poésie a le droit de cité partout et peut s’attraper de façon différente ».
Des interventions artistiques, lectures à voix nues, performances et concerts auront lieu du 7 au 9 octobre avant la grande journée du samedi 10 au Lieu Unique. L’Etrange Taxipohone, une installation sonore, invitera les passants, place du Change, à écouter des poètes en décrochant des combinés ! Anna Glazova (Russie), Nicolas Tardy et Sophie Agnel, Bénédicte Vilgrain, Marie-Luce Ruffieux, le Détachement international du Muerto Coco et des éditeurs indépendants font partie de la programmation. « Son travail est assez déroutant », résume Magali Brazil, en citant l’auteur Elodie Petit qui sera en résidence à l’hôtel Pommeraye. Elle devrait raconter la vie de l’hôtel et la restituer sous forme de fanzine (dessins et textes) que l’on pourra acquérir.

Stéphane Pajot

(*) www.midiminuitpoesie.com

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.