Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le Nantais Nicolas Hebert dédicace son nouveau roman "Avril 1942"

0 16.11.2013 09:54
le Nantais Nicolas Hebert publie son deuxième roman « Avril 42 » chez L'Harmattan

le Nantais Nicolas Hebert publie son deuxième roman « Avril 42 » chez L'Harmattan

Après L'homme de Krumbach (2011), le Nantais Nicolas Hebert publie son deuxième roman « Avril 42 » aux éditions l'Harmattan. Ce roman « m'a été inspiré par une amie, qui peu après avoir lu l'article sur L'homme de Krumbach, m'a dit: « Tu sais ton histoire, c'est un peu la mienne. moi aussi j'ai un grand-père allemand, mais je ne sais rien de plus. On m'a toujours caché son existence. » À partir de là, j'ai construit une histoire, une histoire d'amour entre un soldat allemand et une jeune Française vivant à l'époque à Valenciennes »... Dans le roman, Marie, la jeune Française rencontre Bernd en 1941. Il est traducteur et travaille pour l'OFK, l'administration militaire allemande, installée dans le Nord de la France. Ils tombent amoureux l'un de l'autre. En 1942, en avril, Bernd est rappelé en Allemagne pour contribuer à l'embrigadement de jeunes Alsaciens dans la Wehrmacht. À son retour, sa femme Anna remarque qu'il n'est plus le même.  Bernd avoue qu'il aime toujours Marie... Quelques mois plus tard, il est envoyé à Stalingrad où il survit à l'horreur en écrivant des lettres d'amour à Marie.  «Il mourra dans les poches de Stalingrad en janvier 1943 ».  Ces lettres, Élodie et Manon, les petites-filles de Marie Meunier, les retrouvent en 2013 dans un tiroir d'un vieil appartement parisien et dans le grenier d'une maison des environs de Fontainebleau. Leurs parents ne peuvent ou ne veulent rien dire. Madame Savargeau est atteinte d'un AVC et Monsieur Savargeau reste muré dans un très ancien silence. Elles décident d'en savoir davantage et mènent une enquête pleine de rebondissements.

 L'histoire nous emmène à Berlin puis à Munich, mais aussi à Paris, Auxerre et dans la région de Fontainebleau, là où le passé a bien voulu laisser ses traces
Le 16 à la librairie Vent d'Ouest,  5, place du bon Pasteur à Nantes.  De 16 à 18 heures.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.