Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le pianiste compose avec les PV

1 21.05.2014 10:13
"Occupation illégale du domaine publique", circulez...

"Occupation illégale du domaine publique", circulez...

Photo PO-Eric Cabanas

Il règne comme une ambiance d’été ce vendredi soir, place du Commerce. Les Nantais attablés aux terrasses jouissent du moment et des mélodies d’un piano qui adoucissent l’air. Pierre-Henri Weiss, pianiste de rue depuis des années, joue au milieu du site.
C’est un habitué de la place du Commerce et du quartier Bouffay. « Il y a un côté chaleureux dans le piano de rue, plaide-t-il. Seuls ceux qui aiment restent écouter. Cela rapproche aussi les gens autour du piano, cela permet de communiquer ». Parfois il fait une pause et prête son piano aux passants. Quelques badauds savourent ainsi le moment. Pas seulement, car ce vendredi une équipe de policiers municipaux s’affaire autour de l’artiste. « Nous le verbalisons pour occupation illégale du domaine public », précise l’un des policiers. Le charme tombe… Cet air de piano qui a coloré la place un moment, est remplacé par une explication tendue. Pierre-Henri Weiss ne s’en laisse pas compter. Il aurait pu faire du théâtre. Le conflit avec les agents municipaux ne date manifestement pas d’hier.
À Nantes, il n’existe pas de réglementation particulière pour les musiciens de rue. Seule condition fixée : qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public, ni entrave à la circulation des véhicules et piétons. La direction de la réglementation et de la gestion de l’espace public prévoit une déclaration en mairie, dans un délai de quinze jours, avant une manifestation. Les organisateurs reçoivent alors un arrêté individuel, qui peut être révoqué si la réglementation n’est pas respectée. Dans les faits, rares sont les musiciens qui déclarent les lieux et horaires où ils vont jouer… La musique adoucit les mœurs, dit-on. Mais pas ce vendredi soir place du Commerce.

(*) Contacté, l'adjoint en charge de la Sécurité Publique n'a pas répondu à nos sollicitations

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.