Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le préfet interdit la réunion néonazie de samedi

2 12.01.2016 16:55
Le préfet de Loire-Atlantique, Michel-Henri Comet

Le préfet de Loire-Atlantique, Michel-Henri Comet

Photo PO-Nathalie Bourreau

Le préfet Henri-Michel Comet a signé ce mardi 12 janvier un arrêté interdisant la réunion organisée samedi à Nantes par le groupuscule néonazi White rebels crew qui invitait à une rencontre avec un ancien volontaire du régiment ukrainien Azov.

L'arrêté considère que la réunion représente un risque établi « d'apologie d'actes de violence, du racisme ou du nazisme ». L'arrêté précise que « le respect de la liberté d'expression ne fait pas obstacle à ce que le préfet, dans le cadre de l'état d'urgence, interdise une réunion de nature à provoquer ou à entretenir le désordre ».

Nantes. Une inquiétante réunion néonazie organisée samedi

« Risques de débordements »

Par ailleurs, l'annonce de cette réunion a suscité « de nombreuses et vives réactions de réprobation », se manifestant notamment, « par la réception quotidienne par les services de la préfecture et de la ville de Nantes d'appels téléphoniques, de courriers et de courriels d'indignation ».

Les expéditeurs de ces réactions font part de leur intention d'agir par tous les moyens pour empêcher cette réunion, « ce qui comporte le risque de débordements constitutifs de troubles à l'ordre public ».

Peu de temps avant la publication de cet arrêté préfectoral, la maire de Nantes, Johanna Rolland (PS) avait demandé officiellement au préfet l'interdiction de cette manifestation. « Je condamne fermement ce groupe, l'idéologie qu'il porte et toute réunion de ce type, qui sont incompatibles avec les valeurs de la République et profondément inacceptable. Je me suis assurée qu'aucune salle municipale n'accueillera cette rencontre. Je demande au Préfet de Loire-Atlantique de prendre sans attendre toute mesure permettant d'interdire la tenue de cette réunion sur le territoire nantais. »

Commentaires (2)

"Rien à faire chez nous" Ah mon pauvre Cyril , c'est pas facile!
Rufus mer, 13/01/2016 - 01:04

Pas facile d'avoir les idées claires ! Qui expulse qui et pourquoi ?
Il y a quelques semaines vous vouliez virer les Rroms qui vous gênaient , ce sont pourtant des migrants Vous vouliez même virer tous ces Bobos Paris- chiens (sic) qui encombrent votre ville de Nantes avec leur vélo ! Cyril , vous vous en souvenez bien ?
Aujourd'hui, votre copain Euro député FN Gilles Breton soutient comme vous la manif de vos amis Zadistes, Anar-Cras-cras, Punks à Chien et Confédération Paysanne mais souhaite quand même expulser, nettoyer au Karcher cette ZAD qui n'a que trop duré et dans le même mouvement il veut aussi se débarrasser des Migrants de toute nature "chez nous ! "comme vous dites !
Les débats chez les opposants doivent être plus proches du cloaque que d'autre chose ? non ? Expliquez-nous ?

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.