Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le professeur décide de changer de sexe pendant l'été

3 04.09.2012 09:47
Le professeur enseigne en classe préparatoire à Saint-Stanislas, à Nantes.

Le professeur enseigne en classe préparatoire à Saint-Stanislas, à Nantes.

Photo PO - B.B.

Un professeur en classe préparatoire du lycée Saint-Stanislas, à Nantes, a changé d'identité au cours de l'été. 

Cet homme a choisi de changer de prénom et de devenir une femme.

Ses collègues et futurs élèves ont été avisés de ce changement la semaine dernière par l'enseignement catholique de Loire-Atlantique.

Lequel a déjà connu telle situation...

Il y a deux ans lors de la rentrée 2010, c'est un professeur de physique du collège-lycée privé Saint-Dominique, à Saint-Herblain, qui avait changé de sexe pendant l'été. "Vincent" était devenu "Martine".

Plus d'informations ce mardi dans Presse Océan

Commentaires (3)

Napoléon n'était pas Bonaparte et devient Joséphine!
Gilbert de Mont... mar, 04/09/2012 - 16:16

Quelle histoire? L'école normale? Même dans un lycée de bonne réputation.

En effet la France semble avoir oublié Napoléon. Je ne dérive pas de sujet concernant les normes des hommages: Aucune rue à Paris sauf le N chiffre du pont. Une rue Bonaparte. De Gaulle jusqu'en 1969 incarnait l'histoire de France et François est hélas normal d'Europe. Le grand Charles voulait rendre justice à Napoléon et n'a pu y parvenir. J'évoque ce fait car Napoléon n'était pas Bonaparte pour les Bonapartistes et encore moins Joséphine. Bon en ce qui concerne le professeur de Physique la table de Mendeleïev n'en sera pas perturbée des atomes!

Vu le "changement normal ", la mutation dans un autre lycée ne semble pas avoir été retenue? Attendons l'année prochaine!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.