Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le tireur se suicide après avoir fait feu sur un dentiste au Blanc-Mesnil

1 18.02.2014 07:56
L'homme a été retrouvé mort dans le quartier de la Halvêque.

L'homme a été retrouvé mort dans le quartier de la Halvêque.

capture d'écran Google maps

EXCLUSIF Presse Océan. Un dentiste a été blessé d’une balle dans la tête à son cabinet au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, hier lundi. Ce sexagénaire est entre la vie et la mort. La victime a été découverte un peu après 17 heures.

Rapidement, le tireur présumé, qui vit au Nord de Nantes, a été identifié.

Après avoir confié à des proches qu'il venait de "tuer quelqu'un", il a repris la route pour Nantes, à bord de son Audi.

Sa voiture, qui faisait l'objet d'une surveillance, a été repérée cette nuit, au nord de Nantes.

Le conducteur, âgé de 65 ans, s'est donné la mort avec son arme à feu, vers 2 heures ce mardi. Il est décédé au cours de la nuit.

Il aurait décidé d'éliminer le dentiste parce qu'il voyait en lui l'amant de sa femme, elle-même dentiste en région nantaise.

 

Lire Presse Océan demain mercredi 19 février

Commentaires (1)

Je ne veux pas jouer les Maître Cappelo
Sam44 mar, 18/02/2014 - 11:46

...mais quand la personne n'est pas décédée, on ne peut pas dire "que son corps à été découvert" mais plutôt que la victime a été découverte.

C'est une histoire de syntaxe banale mais c'est français.

C'est comme la différence entre électrisée et électrocutée : le premier étant une blessure, l'autre la cause de la mort. Et souvent on lit qu'une personne s'est blessée en s'électrocutant...

Aussi, pour préciser la subtilité du sens de la phrase, quand on parle d'une personne décédée on n'indique plus le titre de civilité. Il n'y a plus de Monsieur Pierre Machin-Chose, mais de Pierre Machin-Chose..

Quoi qu'il en soit, j'espère que ce Monsieur s'en sortira.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.