Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le trio venu d'Espagne condamné pour trafic de stupéfiants

0 22.02.2016 20:05
Le chien a retrouvé la drogue.

Le chien a retrouvé la drogue.

Archives OB-ML

Les 400grames de résine de cannabis ? Pour leur « consommation personnelle », ont-ils plaidé. Ils ont été maintenus en détention, avec des peines allant de 4 à 8 mois de prison.


Leurs explications n’ont pas convaincu les juges. Trois hommes de 21, 27 et 36 ans, dont deux habitent en Espagne et le troisième se dit « vagabond », comparaissaient ce lundi pour trafic de stupéfiants selon la procédure de comparution immédiate. Le trio a été interpellé jeudi après-midi dans une Volvo, quartier Bellevue, à Nantes, lors d’un contrôle routier mené sur réquisition du procureur de la République.

Ils avaient sur eux 3 560 € en liquide. Cinq téléphones. Et cinq cartes sim en plus. À l’intérieur de la voiture, les policiers ont retrouvé près de 200 grammes de résine de cannabis. Dans une Audi A3 stationnée sur le parking de leur hôtel, la même quantité a été saisie, cachée dans le boîtier du levier de vitesse et sous le tableau de bord.

Hier, à l’audience, le trio a nié en bloc être venu vendre de la drogue. « On voulait s’amuser, explique l’un d’entre eux. On était six. On est venu là pour les vacances, boire, faire la fête. Nantes, c’est une très belle ville ». Le cannabis ? Uniquement pour leur « consommation personnelle », assurent-ils. « On est des gros fumeurs ! ». Ils parlent de 10 à 15 joints par jour.
« On nous dit qu’il ne faut pas chercher plus loin, gronde le ministère public. Il y a des sacs de sport vides qui sentent les produits stupéfiants, de la résine cachée dans des endroits stratégiques. Et ils seraient là pour faire du tourisme ? Ce n’est pas du tout crédible...

La suite de l'article ce mardi 23 février dans Presse Océan

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.