Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes VIDEO : les agents de la Ville manifestent devant la mairie

1 19.06.2015 07:46
  • PO-EC

    Les propositions de Johanna Rolland ne satisfont pas l'intersyndicale qui manifeste aujourd'hui devant la mairie.

  • PO-CB


  • PO-CB


Les agents de la Ville de Nantes et Nantes Métropole manifestent ce matin devant l’hôtel de Ville de Nantes où se tiendra le conseil municipal. L’intersyndicale CFDT-CFTC-CGTA-FO-UNSA demande "l'ouverture de négociations sur les ratios d'avancements de grade 2015, le mal-être au travail banalisé, organisé, connu et cautionné dans les deux structures, fruit de dérives managériales méprisantes qui redescendent en cascade, et le dialogue social inexistant".  L'intersyndicale s'étonne "Au moment ou le Conseil Municipal met en place le Conseil Nantais de l'égalité Femmes-Hommes, sur la base d'un plan d'actions adopté en mars 2015, qui place dans sa première orientation stratégique "Inscrire l’égalité professionnelle au cœur de la gestion des ressources humaines"" Au delà de la question du gel du point d'indice, les agents de la Ville de Nantes et de Nantes Métropole estment "payer déjà un lourd tribut du comportement inacceptable de la direction générale dans une collectivité qui vante le "bien être" au travail mais qui voit grandir le nombre d'agents en souffrance, y compris les cadres A".

Hier Johanna Rolland (PS), maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole a annoncé avoir écrit aux organisations syndicale, leur proposant de les rencontrer avant le 14 juillet et pour ouvrir "deux chantiers, l'un sur la précarité, l'autre sur les conditions de travail". 

"A ce point crucial qui opposent organisations syndicales et administration, Madame Johanna Rolland propose de travailler "sur les conditions de travail". Faut-il attendre un épuisement professionnel irréversible ou un suicide pour que des décisions soient prises ?", interroge l'intersyndicale.

La maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole  rappelle qu'il n’y a "pas de remise en cause des acquis, la demande des organisations syndicales de renégocier les conditions d’avancements des agents".

Elle précise: "La mesure demandée aujourd’hui par les organisations syndicale représente un coût pour la collectivité d’un million d’euros, j’ai considéré que dans le contexte actuel, de préparation des équilibres budgétaires à venir, pour maintenir le cap de l’innovation, de l’investissement, et de la protection du service public de l’emploi, nous n’étions pas en situation d’avancer. Je l’ai écrit aux organisations syndicales que je me suis engagé à recevoir, à leur demande, avant le 14 juillet. Je souhaite ouvrir deux chantiers, l’un sur la précarité, l’autre sur les conditions du travail ce que j’ai précisé aux organisations syndicale. Je souhaite que ce rendez-vous puisse être un moment de construction et d’échanger. Nous devons continuer à défendre le service public de qualité".

 

 

 

Commentaires (1)

Des sous
emorejdu44 ven, 19/06/2015 - 08:35

Madame Rolland refuse net de considérer toute évolution du coût des salaires des employés de la ville et de la métropole..... mais elle est prête à allonger 30 millions d'euros pour l'arbre aux hérons....... Comme si Nantes avait besoin d'une attraction foraine ruineuse et qui n'apportera rien à manger au peuple.......... à part l'infantiliser et le crétiniser..........

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.