Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les amateurs de tatouage se retrouvent à la Beaujoire

0 04.10.2015 18:20
  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Maryline, Tom et Julie ont choisi le même tatoueur, Yann des 3 frères, à Tarbes.

  • ¨Photo NATHALIE BOURREAU

    Certains tatouages enseignent la patience.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Plusieurs milliers de personnes ont arpenté la halle de la Beaujoire pour la 10e convention du tatouage.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Plusieurs milliers de personnes ont arpenté la halle de la Beaujoire pour la 10e convention du tatouage.

  • Photo NATHALIE BOURREAU

    Plusieurs milliers de personnes ont arpenté la halle de la Beaujoire pour la 10e convention du tatouage.

Plusieurs milliers de personnes ont arpenté le parc-expo de la Beaujoire pour la 10e convention du tatouage.


Pour son premier tatouage, Maryline, 37 ans, a fait fort. Le motif végétal sorti de l’imagination de son tatoueur a pris 60 heures. Il lui recouvre le dos et descend sur son flanc gauche : « Mon tatoueur m’a proposé le dessin que j’ai accepté. On a choisi ensemble l’endroit où il le ferait, selon ma morphologie et mes souhaits.»
Julie, 26 ans, vient de mettre la touche finale à son sixième tatouage : « Quand on commence, on n’a plus envie de s’arrêter. Ma mère m’a payé mon premier tatouage à 16 ans, c’était une petite rose. Après, j’ai trouvé d’autres motifs qui me plaisait, je réfléchis un ou deux ans, en général, et j’y vais. C’est pour moi, une façon de personnaliser mon corps. » La jeune femme travaille dans une pharmacie et veille à poser ses tatouages, là où ils ne voient pas trop : « Je sais que ça pourrait faire tiquer mon patron ».

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Presse Océan lundi 5 octobre

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.