Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes D'anciens salariés du Tripode occupent les locaux de l'Insee

0 27.02.2017 16:19
Quelque 150 personnes ont défilé cet après-midi jusqu'aux locaux de l'Insee

Quelque 150 personnes ont défilé cet après-midi jusqu'aux locaux de l'Insee

PO-XB

Douze ans jour pour jour après la démolition du Tripode, 150 personnes ont manifesté, cet après-midi à Nantes, pour réclamer à nouveau le classement de l'immeuble en site amianté.
Début février, lors d’une visite à Nantes, Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, a indiqué qu’avec Michel Sapin, ministre de l’Économie, il avait saisi le Premier ministre pour demander un nouvel examen du dossier.
« Ça fait trois ans qu’on nous promet ce classement. On a assez attendu », s’énerve Francis Judas, le porte-parole de l’intersyndicale du Tripode. Sur les 1 800 fonctionnaires ayant travaillé dans l’immeuble infesté, 250 sont encore en activité. Un classement en site amianté leur permettrait de bénéficier d’une préretraite amiante. « Mais c’est aussi une question de dignité pour tous les agents qui se sont battus depuis 30 ans pour leur santé ».
Soutenus par les syndicats et par l’Addeva 44 (Association de défense des victimes de l’amiante), les manifestants occupent actuellement une salle dans les locaux de l’Insee Pays de la Loire. Exigeant une réponse claire du gouvernement, ils ont décidé de rester sur place toute la nuit, en se relayant par petits groupes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.