Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Manifestation anti NDDL : gaz lacrymogène, le pont de Cheviré évacué

4 09.01.2016 23:58
  • JEAN-SEBASTIEN EVRARD - AFO/AFP

    Affrontements entre policiers et opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des Landes

  • PO-Rémi Certain

    Vers 23h10 les opposants ont accepté de libérer Cheviré.

  • PO-Rémi Certain

    Les tracteurs en route pour un retour vers Notre-Dame-des-Landes.

  • Les manifestants s'opposent aux expulsions des paysans sur la ZAD.

    Les manifestants s'opposent aux expulsions des paysans sur la ZAD.

Tensions sur le pont de Cheviré où les forces de l'ordre ont commencé, vers 23h40, à lancer du gaz lacrymogène pour presser le départ des opposants.

Pourtant vers 23 h 10, de brèves négociations entre policiers et manifestants semblaient avoir abouti à la décision, pour les opposants à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, de lever le blocage du pont nantais.

 

Prêts à partir

Ces derniers ont rallumé le contact des quelques 70 tracteurs postés de part et d'autre du sud du pont de Cheviré, en indiquant se replier pour la nuit du côté de leur quartier général à Notre-Dame-des-Landes, à la Vache rit. 

Jean-François Guitton, du collectif Copain 44, expliquait au nom des 300 manifestants, prêts quelques minutes avant à passer la nuit sur le pont de Cheviré : "Les forces de l'ordre ont utilisé des moyens disproportionnés. Les dépanneuses étaient prêtes à embarquer notre matériel. Nous nous replions pour garantir la sécurité des hommes et du matériel. C'est une petite vengeance des autorités par rapport à la mobilisation qui a été très importante aujourd'hui et qui reste quand même une victoire pour nous. Nous allons nous replier à la Vache rit pour voir sous quelle nouvelle forme nous allons pouvoir interpeller le président Hollande."

Faire le tour

De part et d'autre du pont, les agriculteurs étaient encerclés par de longs cordons de camions de CRS, qui avaient avec eux des engins de levage pour les poids-lourds afin de déplacer les tracteurs mais aussi un lanceur d'eau.

00 h 40 : le pont évacué

A 00 h 40, les derniers tracteurs quittent le pont de Cheviré. Le convoi fait le tour complet du périphérique pour revenir vers Notre-Dame-des-Landes. Un pique-nique avait été annoncé pour dimanche midi sur le pont de Cheviré. On ne sait encore s'il sera maintenu. Le pont de Cheviré doit en tout cas être nettoyé durant la nuit afin de permettre une ouverture normale à la circulation ce dimanche.

Manifestation contre le projet d'aéroport : retrouvez les pages spéciales de Presse Dimanche 10 décembre.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan.

Lire aussi :

Nantes. Les forces de police interviennent sur le pont de Cheviré (DIRECT)

Nantes. Manifestation : la préfecture appelle à « quitter les lieux dans le calme »

Nantes. La manifestation se durcit : 50 tracteurs bloquent toujours Cheviré

Nantes. Manifestation anti-NDDL : appel à un nouveau pique-nique dimanche midi

Et pour reprendre le fil de cette journée du 9 janvier :

Nantes. Plus de 20 000 manifestants au sud de Cheviré selon les organisateurs

 

Commentaires (4)

ZAD
borddemer lun, 11/01/2016 - 13:50

A l'attention de "Melba": le projet d'aéroport date des années 60 , vous le soulignez vous-même...
A cette époque, tous les habitants de cette zone ont été contactés et ont pu négocier leurs indemnités d'expropriation et pour certains, obtenir l'autorisation de continuer gratuitement l'exploitation de terres qui ne leurs appartenaient déjà plus. Les nouveaux candidats à l'installation dans cette zone étaient informés du projet s'ils prenaient la peine de s'informer auprès des mairies et de la préfecture (POS)... J'ai moi-même fait cette démarche quand j'ai voulu m'installer dans la périphérie de Nantes en 1972 et j'ai renoncé à cette zone en toute connaissance de cause. Que les riverains actuels ne viennent donc pas se plaindre des nuisances à venir.
Ceci dit, je ne prétends pas avoir un avis "pour ou contre" par rapport à la réalisation de ce projet n'ayant pas de compétences suffisante pour en juger.

Évacuation de la ZAD
vincentbzh dim, 10/01/2016 - 12:54

Il est temps maintenant de passer à l'évacuation de la ZAD.

Moins de 10 000 manifestants, avec des gens qui venaient de tout l'ouest, c'est vraiment ridicule.

Si les Nantais étaient contre ce projet, il y'aurait eu 60 000 à 100 000 manifestants...
Lors des manifs contre le CPE, c'était 60 000 personnes dans les rues de Nantes... Et des manifs dans toutes les grandes villes de l'ouest.

nddl
jacquesrichard3 dim, 10/01/2016 - 11:57

il est grand tant qu'une minorité non respectueuse des elections démocratiques
se mette au diapason des institutions
nous avons voté pour des majorité de gauche et de droite favorable au nouvel
aeroport cela doit etre respecté !
les opposants actuels m'apparaissent sectaires et fanatisés
tout cela risque de tres mal finir
je voudrait bien savoir qui se cache derriere une partie des manifestants
qui apparaissent comme des professionnels de l'agitation

Quelle honte !!
didierj dim, 10/01/2016 - 10:21

c'est la 1ère fois que je réagis sur le sujet, mais laisser de telles personnes au nom de la démocratie, dégrader les infrastructures, empêcher les personnes de se déplacer.
Quelle honte !!
Il y a des années (10 voire +) que tous ces dits riverains savent et connaissent ce projet, les principes d'expropriation, etc..
Certains ont depuis acquis des terrains ou maisons à vendre en profitant des coût moindres de ceux-ci afin de spéculer , et aujourd'hui crient "non à NDDL"!.
Ce sont des usurpateurs.
Cdt.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.