Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les éboueurs doivent libérer les sites occupés sur décision du tribunal

0 21.04.2017 18:13
Jean-Luc Chalet (CGT) : "Nous avons de l'imagination pour de futures actions... Si nécessaire"

Jean-Luc Chalet (CGT) : "Nous avons de l'imagination pour de futures actions... Si nécessaire"

Jean-Pascal Hamida

Le tribunal administratif a jugé : la CGT et FO doivent libérer les entrées des quatre sites qu'ils bloquent depuis plusieurs jours, dont l'usine d'incinération Alcéa Prairie de Mauves à Nantes.

Dans le cas contraire, chaque syndicat devra payer 250 € par jour de retard. Il semble que les grévistes vont obéir sans discuter.

« Je nous fais confiance pour imaginer d'autres façons d'exprimer notre mécontentement » a déclaré Jean-Luc Chalet (CGT).

Selon Maureen Suignard, de France Bleu, les agents du service de ramassage des déchets de la ville se sont déjà remis au travail :


Lire ce matin :

Nantes. Les éboueurs au tribunal en attente de la décision du juge

Toutes les infos et l'analyse de la situation demain dans Presse Océan du samedi 22 avril

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.