Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les pompiers en colère manœuvrent en pleine rue

0 21.05.2014 12:40
Les pompiers de Gouzé ont profité d'un exercice pour initier les passants au secourisme et évoquer leur situation.

Les pompiers de Gouzé ont profité d'un exercice pour initier les passants au secourisme et évoquer leur situation.

Photo Presse Océan - Nathalie Bourreau

 

Un vent de colère souffle depuis trois semaines sur le centre d'incendie et de secours de Gouzé à Nantes. Au cœur du conflit qui oppose une partie des personnels professionnels à leur hiérarchie, des sanctions jugées abusives (Presse Océan du 19 mai).

Ce mercredi matin et alors que le dialogue semble rompu entre les deux parties, des sapeurs-pompiers ont investi la place du Commerce pour leurs manœuvres quotidiennes. Ils proposaient aux passants une initiation au secourisme et abordaient avec eux leur situation.

"Nous montrons à la population que nous ne sommes pas des voyous et que nous continuons à assurer un service public de qualité", explique un des pompiers sur place. Référence à la plainte déposée par la direction du centre de secours pour dégradation et mise en danger de la vie d'autrui suite à un coup d'éclat perpétré samedi soir dans la caserne. Des personnels s'étaient introduits dans le bureau du chef de groupement pour y prendre le mobilier et confectionner un bûcher symbolique dans la cour. Des pneus d'une dizaine de véhicules avaient également été dégonflés.

"Mais contrairement à ce que l'on cherche à faire croire, il n'y a pas eu d'effraction. Nous sommes entrés dans le bureau avec la clé. Quant aux pneus dégonflés, il ne s'agissait pas de véhicules d'intervention mais de voitures de service qui servent aux officiers pour leurs réunions."

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.