Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes "Les prisons de Nantes", une des 300 chansons sur la ville

0 19.02.2016 08:12
Jean-Louis Jossic : "Plus de 300 cent chansons ont été écrites sur Nantes"

Jean-Louis Jossic : "Plus de 300 cent chansons ont été écrites sur Nantes"

Archives PO

Les artistes aiment chanter Nantes. Jean-Louis Jossic, chanteur de Tri Yan, revient sur la plus connue « Les prisons de Nantes ».
De Nantes à Montaigu, de Barbara à Renan Luce en croisant François Hadji Lazaro, ils sont beaucoup à avoir chanté la bonne vieille cité des ducs. « Plus de 300 chansons parlent de Nantes en Bretagne, en France et au Québec », indique le chanteur des Tri Yann. « Je tiens ce chiffre de Bernard de Parades, le fondateur de l’association « Tréteau et Terroir », cercle Haut-Breton de Nantes, qui avait fait des recherches sur ce thème. Il s’intéressait à la tradition orale et avait abouti à la conclusion que Nantes était la ville la plus chantée du pays devant Paris ». Le groupe Tri Yann y participera en chantant « Belle et rebelle », le Belem, la complainte de Georges Courtois ou encore « Les Prisons de Nantes ».
Ah, ces fameuses prisons qui, selon Jean-Louis Jossic, font écho à une histoire vraie. « Il faut remonter aux années 1654-1655. Adversaire de Mazarin, le cardinal de Retz, Jean-François Paul de Gondi, est arrêté et jeté en prison par celui-ci. Après avoir été incarcéré au fort de Vincennes, il est transféré à Nantes. On lui préfère un cachot au château des ducs plutôt que la prison du Bouffay, réservé aux prisonniers de droit commun ».
Aristide Bruant en 1885
En 1654, ce prisonnier royal s’évadera avec une corde et plongera dans la Loire qui coule alors juste à côté. « Pour se moquer de Mazarin sans le citer », poursuit Jean-Louis Jossic, « cette chanson est écrite et colportée à travers le pays. Cette affaire est évidemment romancée, il n’y avait pas de fille du geôlier. Le cardinal de Retz Jean-François Paul de Gondi part ensuite en exil… Dans une version québécoise de la chanson des « Prisons de Nantes », c’est dans la mer qu’il s’enfuit ! Chacun la réécrit. La chanteuse Louise Forestier changera Nantes en Londres (!), Ce qui donnera « Dans les prisons de Londres »». Une version que l’on peut écouter sur internet. Tri Yann l’interprète sur son premier album « Tri Yann an Naoned » en 1972. Ils feront un tabac grâce à l’animateur José Arthur qui les programme sur France Inter.
D’autres artistes tels que Aristide Bruant en 1885 !), Les Compagnons de la chanson, Nana Mouskouri, Colette Renard, Édith Piaf, Édith Butler, Yvette Guilbert et plus récemment Nolwenn Leroy l’ont aussi reprise.
Stéphane Pajot

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.