Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les supporters des Canaris s'unissent pour pouvoir se déplacer

4 19.01.2016 20:52
QUelques membres du nouveau conseil d'administration de l'ADDSUNA

QUelques membres du nouveau conseil d'administration de l'ADDSUNA

Photo PO - Philippe Corbou

Les interdictions de déplacement à répétition ont de plus en plus de mal à passer chez les supporters, en particulier chez ceux des Canaris. Onze associations regroupant les supporters nantais dans toute leur diversité, des ultras de la Brigade Loire à la plus officielle et ancienne Allez Nantes Canaris en passant par Activ Nantes Supports qui défend le football populaire, viennent de créer l’Association de défense des droits des supporters nantais (ADDSUNA). Elles regroupent plus de 95% des clubs de supporters. Leur objectif ? Engager un dialogue avec les autorités (club, préfecture et ligue nationale) en amont des matches afin de trouver des solutions avant que ces dernières ne décident d’interdire purement et simplement à tous les supporters de se déplacer. Ces interdictions ont également un coût très important pour les supporters (annulation des cars…).

Plus d'infos dans Presse Océan de ce mercredi 20 janvier 2015

Commentaires (4)

Pas du tout d'accord Iffic
Cyril mer, 20/01/2016 - 10:26

La plupart des gens vont dans un stade de foot parce que là bas ils ne seront pas jugés sur leur apparence physique et autre tempérament.
C'est ça le football populaire : celui qui rassemble toutes les classes sociales de la population !
Evidemment, comme partout il y a des c.., dans ce cas, comment ça se fait que dans les autres sports, les interdictions de déplacement ne se font pas alors qu'il arrive parfois des choses au moins aussi graves ?
S'il s'agit d'une minorité, pourquoi les autorités ne s'en prennent pas à elles uniquement avec les effectifs policiers qu'ils possèdent + les nombreuses caméras pour repérer les fauteurs de trouble ?

Trop facile de mettre dans le même panier tous les supporters sinon les familles ne viendraient même pas au stade...

La France ne sait déjà pas gérer plusieurs centaines de supporters bordelais qui ne sont pas les plus virulents loin de là !
Comment la France fera au mois de Juin quand 10 000 supporters ukrainiens, polonais, allemands, anglais infiniment plus violents, débarqueront ?
La France risque de refaire la même erreur qu'en 1998 notamment lors d'un Angleterre - Tunisie à Marseille et surtout un Allemagne - Yougoslavie qui avait vu un gendarme blessé de manière définitive !

inconscience
iffic mer, 20/01/2016 - 08:43

attentat au stade France,ça vous parle???ces supporters inconscients seraient les premiers à raler contre le gouvernement s'il se passait quelque chose de grave!!!!alors,un peu de serieux!manquer un match n'est pas mortel!

dèplacements
iffic mer, 20/01/2016 - 08:34

y a pas que le foot dans la vie,surtout en ce moment!!!ces gens qui vivent à l'ècart du monde rèel ignorent surement l'ètat d'urgence du pays,et que les policiers qui accumulent les heures sup,ont autres choses à faire que de surveiller des fans de foot!
on n'en serait pas la si Tous les supporters avaient une conduite èxemplaire!
enfin,si ils s'ennuient trop (ils sont surement tous cèlib,sans famille ou sans amis),ils peuvent toujours organiser d'autres dèplacements:visiter des brasseries de bières ou des caves à vin,par exemple!pour dire qu'il n'y a pas que le foot dans la vie!et qu'il faut avoir les pieds sur terre de temps en temps!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.