Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les surveillants pénitentiaires bloquent la prison de Nantes

0 06.05.2014 13:07
Photo Presse Océan - RC

Photo Presse Océan - RC

A l'appel de l'Ufap-Unsa Justice, des personnels pénitentiaires ont bloqué l'accès à la maison d'arrêt de Carquefou ce mardi matin.

Ce rassemblement répond à une mobilisation nationale pour dénoncer la dégradation des conditions de travail dans les prisons françaises.

"Avec la surpopulation grandissante (nous sommes à une cinquantaine de matelas au sol), le climat est devenu très tendu à l'intérieur de la maison d'arrêt, déplore Yann Hervé, représentant du syndicat majoritaire. Les personnels font face au quotidien à des insultes, des menaces et des agressions physiques dont la violence va crescendo."

Et si les cellules affichent complet, les effectifs des surveillants souffrent expliquent les personnels en colère : "Nous avons une douzaine d'emplois vacants à la maison d'arrêt, autant au centre de détention… Les rythmes de travail s'accélèrent et les heures supplémentaires se multiplient."

Il y a un an, l'Ufap-Unsa et le ministère de la Justice avaient pourtant signé un protocole d'accord visant à revaloriser le statut des surveillants et à améliorer leurs indemnités. "Mais depuis, nous n'avons plus de nouvelles", regrette encore Yann Hervé.

Le dispositif de blocage de l'entrée de la maison d'arrêt a été levé ce midi après l'intervention de la police pour permettre l'extraction sous escorte d'une détenue.

La garde des Sceaux, Christiane Taubira recevra cet après-midi une délégation de l'Ufap-Unsa.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.