Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Les voleurs trahis par un ticket de caisse

0 02.12.2016 11:47
Les suspects sont soupçonnés de quatre cambriolages.

Les suspects sont soupçonnés de quatre cambriolages.

Illustration CO

Les gendarmes de la compagnie de Nantes ont élucidé trois cambriolages commis dans le Morbihan et un vol avec effraction commis à Rezé. Ils ont interpellé les auteurs présumés, jeudi matin, dans un camp à Nantes.

Les suspects, âgés de 22 ans, 26 ans et 30 ans, sans profession, ont été entendus par les hommes du groupe d'enquête et de lutte anti-cambriolages (Gelac) en charge du dossier. Les deux plus jeunes ont été placés en garde à vue. Ils seront jugés devant le tribunal correctionnel de Nantes le 23 mai prochain. Le troisième individu a été entendu librement.

L'enquête avait débuté le 17 novembre. Cette nuit-là, le Peloton de surveillance et d'intervention de Nantes (Psig) avait tenté d'intercepter une Opel Vectra circulant à contresens sur l'A11. Après une course-poursuite, le véhicule suspect s'était immobilisé sur une bretelle de sortie et son conducteur avait réussi à prendre la fuite.

Dans l'habitacle, les gendarmes avaient découvert divers matériels électroportatifs de provenance frauduleuse ainsi que deux bidons de carburant. Une vignette d'assurance correspondant à un véhicule Volvo signalé volé à Rezé courant septembre se trouvait également dans le véhicule des auteurs.

Les gendarmes mettaient aussi la main sur un ticket de caisse daté de la veille des faits et provenant d'un commerce de proximité de Nantes Doulon. Un indice qui va permettre d'identifier formellement le conducteur du véhicule (Ndlr : l'homme de 22 ans) et de retrouver ses complices.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.