Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes L'été, les prostituées ne prennent pas de vacances

3 19.08.2013 10:38
Rue Paul Bellamy, à Nantes, les filles apparaissent sitôt la nuit tombée.

Rue Paul Bellamy, à Nantes, les filles apparaissent sitôt la nuit tombée.

Photo :Archives PO

Certains Nantais partent. Des quartiers se vident. Mais les filles restent. L'été, la prostitution ne prend pas de vacances, à Nantes. Une des raisons à ce phénomène : beaucoup de prostituées doivent s'acquitter de dettes avant de recouvrer leur liberté.

Plus d'informations dans votre édition Presse Océan de ce jour, lundi 19 août 2013.

Commentaires (3)

Charges ?
per_ewan mar, 20/08/2013 - 14:04

On ne dit pas "charges sociales" mais "cotisations sociales". Les charges, c'est une terme comptable, c'est ce qu'on dépense. En l’occurrence les cotisations sociales sont des charges, tout comme l'achat de carburant, etc...

Par ailleurs, si vous enviez la situation financière des prostituées, sachez que pas de cotisations sociales veut dire pas d'assurance maladie, pas de retraite, etc. Sans parler de la violence des clients, l'asservissement par les proxénètes... Je suis certain qu'elles accepteront d'échanger de situation avec vous !

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.