Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes L'idée nantaise pour lutter contre les pipis sauvages séduit à Paris

1 15.02.2017 06:22
  • Photo Faltazi


  • Photo Faltazi


  • Photo Faltazi


L’idée des Nantais Laurent Lebot et Victor Massip a séduit, à Paris. Deux « Uritrottoirs » ont été installés gare de Lyon (photo) début février. L’objectif : lutter contre les pipis sauvages, de façon écolo. « L’Uritrottoir stocke les urines, dans un lit de matière-sèche, qui sera ultérieurement composté sur une plateforme dédiée. L’Uritrottoir est doté d’une jardinière fleurie qui embellit l’espace public », expliquent les éco-designers. L’objet est connecté, un capteur indique le niveau de remplissage d’urine.

Et à Nantes ?

Il n'y a pas qu'à Paris que les pipis sauvages incommodent. A Nantes, trois mini-vespasiennes sèches devraient être installées à Nantes au printemps. Où ? Rien ne semble encore tranché, mais les idées d'implantation ne manquent pas !

L'Uritrottoir en vidéo :

Plus d'informations sur leur site internet et leur page Facebook, plus de vidéos sur Vimeo

A lire aussi :

Nantes Des Uritrottoirs pour les petits coins

Commentaires (1)

Pourquoi Nantes a supprimé les urinoirs publics ?
Cyril mer, 15/02/2017 - 12:15

Ils permettaient justement d'éviter ce type de soucis surtout dans une ville où la population augmente constamment, et où les lieux de fêtes se multiplient.

C'est bien de faire machine arrière (enfin pas tout à fait) ; pour autant, uniquement 3 Uritrottoirs dans un premier temps...
Il en faudrait 10 fois plus pour une capitale soi disant verte !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.