Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Luc Vidal publie «René Guy et Hélène Cadou, poésie et éternité»

0 13.05.2014 12:54
Luc Vidal dirige ces cahiers de Rochefort dédiés à l'oeuvre de Cadou

Luc Vidal dirige ces cahiers de Rochefort dédiés à l'oeuvre de Cadou

Photo : Stéphane Pajot

Fondateur des éditions du Petit-Véhicule, le Nantais Luc Vidal vient de publier le n°4 des Cahiers des poètes de l’école de Rochefort-sur-Loire. De la fraternité chez René Guy Cadou (1920-1951) par le poète Jean-Claude Coiffard au Monde Bleu par Hélène Cadou, c’est une véritable plongée dans l’œuvre, par des spécialistes et amoureux, qui nous est proposée. Outre de nombreuses illustrations (documents, photos) inédites, Luc Vidal a déniché des courriers, dont  l’un adressé à Luc Bérimont (qui parle des fusillés de Châteaubriant, les 50 Otages) qu’il publie ici pour la première fois. « J’ai cherché de nouveaux éléments aussi bien à la médiathèque de Nantes qu’à Toulouse chez Abel Moitié, l’héritier de Roger Toulouse, le fonds d’archives de Marie-Hélène Fraïssé, de Thérèse Manoll (femme de Michel Manoll) et le fonds Bouhier, fondateur de l’école de Rochefort avec Toulouse ». René Guy Cadou était « le poète du lyrisme éternel », explique Luc Vidal. « Quand ils se fâchent entre eux, le lendemain, ils se réconcilient. On ne se fâche pas pour 20 ans comme aujourd’hui ! La poésie est un beau désordre qui révèle l’ordre et le sens caché des choses. Comme l’amour d’ailleurs ». L’éditeur nantais, qui « connaît » René Guy Cadou "depuis l’âge de mes 15 ans, en 1983" estime qu’un « vrai poète, c’est un lecteur des autres. L’école de Rochefort était attentive aux aînés qu’ils respectaient" . Ces nouveaux cahiers de Rochefort  « renouvellent les études et la vision sur René Guy et Hélène Cadou  », confie Luc Vidal. « Hélène a toujours cherché à faire renaître cet amour fort. Hélène, c’est Orphée au féminin. Hélène, c’est aussi la fée Mélusine. Pour Cadou, elle était la fille sauvage. Lui, je le compare à Perceval au sens du graal. La poésie d’Hélène est très belle mais différente. Hélène est née à la poésie grâce à Cadou ». 

Pratique :

On peut se procurer cet ouvrage 

chez Vent d’Ouest et Coiffard 

et sur le site du Petit-Véhicule 

190 pages

www.lepetitvehicule.com

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.