Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes "Mort sociale" des personnes âgées : agir dimanche mais pas seulement

0 29.09.2017 12:07
capture écran/youtube

capture écran/youtube

À l'occasion de la journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre, les Petits frères des pauvres souhaitent alerter sur la « mort sociale » des personnes âgées et distribueront des fleurs à Nantes.

Le 1er Octobre, c’est la Journée internationale des personnes âgées. A cette occasion, les petits frères des Pauvres organisent la 9ème édition des Fleurs de la fraternité. À Nantes, rendez-vous est fixé, entre autres lieux (cliquez pour voir les lieux de distribution), devant la Mairie de Doulon, 1 rue de la Basse Chênaie. Ainsi les équipes de bénévoles des petits frères des Pauvres distribueront gratuitement dans la rue des fleurs aux passants qui s’engageront à leur tour à les offrir à une personne âgée souffrant de solitude ou de précarité et ainsi à partager un peu de temps avec elle.

L’objectif au delà du geste : inviter les citoyens à participer à une véritable chaîne de solidarité et à changer leurs regards sur les conditions de vie et l’isolement des personnes âgées. La gratuité du geste promeut l’action citoyenne revendiquée depuis plus de 70 ans par les petits frères des Pauvres : chacun peut lutter contre l’isolement par des gestes simples de sollicitude et porter un message de fraternité.

Étude poussée sur la solitude et l'isolement

Pas si facile d'avoir plus de 60 ans. Le saviez-vous ? Dans la région des Pays-de-la-Loire, moins d'une personne sur deux est investie dans le réseau associatif : 48% pour la région contre 51% au niveau national.

C'est l'un des visages de ce que l'association Petits frères des pauvres appelle "la mort sociale" des personnes âgées. Pour illustrer ce phénomène et sensibiliser l'entourage (famille, amis, voisins), elle diffuse pour le 1er octobre un film qui fait un peu froid dans le dos, il faut bien le dire :


De quoi faire réfléchir les personnes concernées et ceux qui les entourent. Mais aussi agir. Comparée au reste de la France cependant, la région des Pays-de-la-Loire n'est pas celle où les personnes âgées sont les plus isolées. Une étude commandée par l'association à l'Institut CSA, révèle par exemple qu'ici, les personnes ont plus d'amis que dans le reste de la métropole (lire les cartes ci-dessous).

Autres enseignements-clés à retenir en Pays de la Loire :

  • Moins d'une personne sur 2 de plus de 60 ans en Pays de Loire voit souvent sa famille proche : 42% voit leurs enfants/petits-enfants une à plusieurs fois par semaine (50% au niveau national). 59% ont des contacts par téléphone, courrier ou Internet une ou plusieurs fois par mois (67% au niveau national). Mais les plus de 60 ans sont les moins isolés du cercle familial : 19% vs 22% au niveau national

  • Mais plus d'un tiers des plus de 60 ans n'a personne pour parler de choses intimes : 37% des personnes interrogées vs 32% au national

  • Les personnes de plus de 60 ans des Pays de Loire moins heureux que la moyenne et qui se sentent seules: 11% des personnes interrogées ne se sentent pas heureux (9% au niveau national).60% se sentent seules (56% au niveau national)

  • Des personnes moins préoccupées par les problèmes de santé et le sentiment d'inutilité: 50% sont préoccupés par les problèmes de santé (vs 56% au niveau national) et par le sentiment d'inutilité (15% vs 23% au niveau national).

Au niveau national

  • 300 000 personnes de plus de 60 ans en situation de mort sociale 

  • 32% des plus de 60 ans n'ont aucune personne avec qui parler de choses intimes. (39% pour les plus de 75 ans) 

  • La bascule vers le grand âge se fait à 85 ans 

  • 31% des plus de 60 ans sont en situation d'exclusion numérique et n'utilisent jamais Internet (mails, consultation de sites, utilisation des réseaux sociaux), 47% pour les 75-84 ans les plus de 85 sont 68% à ne jamais l'utiliser.

Informations recueillies par Les petits frères des Pauvres d'après l'étude que l'association a commandé auprès de l'institut CSA et qui vient d'être publiée : «SOLITUDE & ISOLEMENT, QUAND ON A PLUS 60 ANS EN FRANCE EN 2017».

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.