Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Mains tendues et premiers accrocs au conseil municipal

2 15.04.2014 09:59
Johanna Rolland, ici aux côtés de son adjoint Pascal Bolo. Photo PO-VM

Johanna Rolland, ici aux côtés de son adjoint Pascal Bolo. Photo PO-VM

« Je m’y suis engagée pendant la campagne ». C’est une des phrases clés de ce premier conseil municipal prononcée, hier, par Johanna Rolland (PS). La 135e maire de Nantes a mené les débats, coupé court aux phrases assassines (« Ne continuez pas vos anciennes ritournelles »). Et a commencé à dessiner son propre style. Sobre, ferme mais pas austère.

« Mon premier engagement : donner à l’opposition la présidence de la commission des finances ». Un choix pourtant boudé par le groupe mené par Laurence Garnier (UMP). « Nous n’avons pas voté la création de cette commission. Celle-ci a été coupée en deux, d’un côté le personnel et les affaires générales, de l’autre les finances et le budget, s’indigne Laurence Garnier. Une séparation qui n’a aucun sens puisque plus de 50% des dépenses de la ville sont des dépenses de personnel. En clair, Madame le maire, vous tenez votre promesse au rabais ».

Pratique : retrouvez les délégations aux conseillers municipaux dévoilées hier lors du conseil

 

Plus d'informations ce mardi dans Presse Océan

Commentaires (2)

Bravo Johanna Rolland !!
observateur44 mar, 15/04/2014 - 14:37

Elle tient ses promesses et laisse l'opposition présider la commission des finances, obtenir une place dans la commission qui attribue les logements à Nantes Habitat, une autre dans celle qui attribue les places en crèche ainsi qu'un siège à l'Accord... Tous ces postes, l'opposition n'y avait pas accès lors du dernier mandat , seule la majorité de gauche y siégeait.
Malgré ça, Laurence Garnier fait la fine bouche et Julien Bainvel "exige "d'être aussi représenté dans chaque quartier de Nantes. Ces quartiers sont des unités administratives de gestion de notre vie quotidienne et ne relèvent que de l'autorité d'un élu désigné par la majorité. Bainvel le sait mais fait mine de n'en rien savoir afin de pouvoir alimenter une critique systématique de la gestion majoritaire.
Si ce cirque continue, malgré l'engagement de Johanna Rolland de recevoir en tête à tête Laurence Garnier avant chaque Conseil Municipal, il y a de fortes chances que ces améliorations apportées afin d'harmoniser mieux le dialogue majorité-opposition au sein du Conseil Municipal soient insuffisantes.
Pour avoir un dialogue constructif et efficace pour le plus grand bénéfice des Nantais de tous bords...."il faut être deux acceptant le dialogue" !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.