Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Manif contre le FN : l'association Plein Centre dépose plainte contre X

2 27.02.2017 17:41
  • Archives PO/Romain Boulanger

    Les commerçants expriment "une véritable colère et un profond sentiment d’abandon".

  • Archives PO

    Samedi les dégradations ont été importantes.

  • Archives PO

    Plein Centre veut alerter sur le niveau d’exaspération des commerçants.

  • Archives PO

    Plein Centre veut alerter sur le niveau d’exaspération des commerçants.

Plein Centre, association des commerçants du centre-ville de Nantes dépose plainte contre X à l’issue des affrontements qui ont émaillé la manifestation contre le FN de samedi dans le centre-ville et occasionné des dégradations.

L'association évoque même dans son communiqué des "dégradations et des traumatismes pour les salariés et les chefs d’entreprises". Vitrines brisées par des pavés, jets de peinture, cocktails Molotov, tirs de mortier : les commerçants décrivent samedi en centre-ville de véritables scènes de guerre et de panique.

"C’est pour dénoncer cette situation intolérable dans un Etat de Droit que Plein Centre saisit aujourd’hui la justice. Il n’est pas question de voir resurgir le cauchemar du printemps 2016 pour le commerce nantais" indique l'association, faisant allusion aux manifestations contre la Loi travail qui se sont succédées l'an dernier avec beaucoup de dégâts en ville.

Plein Centre dit constater sur le terrain "une véritable colère et un profond sentiment d’abandon. A 13 heures, les commerçants s’étonnaient, en effet, de n’avoir reçu aucune visite ou message de soutien de la part des pouvoirs publics".

Rencontre en préfecture ?

L’association dit également être toujours en attente d’une proposition de rencontre en Préfecture "pour traiter au fond de la question de la sécurité à Nantes et souhaite que l’arrivée de Madame Nicole KLEIN, nouvelle Préfète de Loire-Atlantique, soit l’occasion d’établir ce contact au regard de l’urgence de la situation et des conséquences désastreuses pour l’image de Nantes et de ses activités économiques".

En pleine campagne électorale, Plein Centre veut alerter sur le niveau d’exaspération des commerçants et veut faire entendre "une revendication simple : laissez- nous travailler !"

Nantes portera plainte aussi

La ville de Nantes annonce qu’elle déposera plainte contre X ce matin pour les dégradations sur la mairie.

Lire aussi dans Presse Océan ce mardi 27 février.

+ Nantes. Après la manif de samedi, la rue de Strasbourg panse ses plaies

Commentaires (2)

entierement d'accord avec dids123
VESPA mar, 28/02/2017 - 19:53

J'étais présent en observateur du début de la manif jusqu'à la préfecture.
Les casseurs étaient là, casques sur la tête, lunettes de moto et foulard sur le visage, habillés tout en noir. Leur groupe était juste derrière le camion de la CGT. Les fumigènes et les pétards ont commencé à voler dès la place du cirque !
C'était au service d'ordre de la CGT de les virer !!
A la CGT de payer maintenant.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.