Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes métropole La fin du grand débat « Nantes, la Loire et nous »

2 29.05.2015 20:18
  • Jean-Pascal Hamida

    Au-dessus de l'eau, sur l'eau : la région nantaise est indissociable de la Loire.

  • Jean-Pascal Hamida

    Entre Haute-île et Trentemoult (Rezé) sur la rive sud et la pointe ouest de l'île de Nantes, de grands chantiers se préparent.

La contribution des citoyens au grand débat sur le fleuve, « Nantes, la Loire et nous » s'achève samedi 30 mai 2015. 400 personnes sont réunies toute la journée dans cinq sites de la métropole.

Ils exprimeront ce qu'ils ont retenu des propositions formulées ces dernières semaines par les particuliers, les associations, les entreprises... Tous ceux qui ont contribué à nourrir le débat. Les résultats sont visibles sur le site Le Grand débat : Nantes, la Loire et nous.

« Je suis étonné de la mobilisation des citoyens autour de ce qui est le premier grand débat de l'ère Johanna Rolland (maire PS de Nantes, N.D.L.R.) », souligne Philippe Audic, président de la commission qui va maintenant se mettre au travail. « Nous publierons un rapport le 1er juillet 2015. Johanna Rolland nous répondra en octobre 2015 »

L'objectif de Philippe Audic comme de tous les membres de la commission est clair. Dès le premier conseil communautaire qui évoquera l'avenir de Nantes et de son fleuve, il faut que des décisions soient prises.

« Nous serions très déçus, et avec nous les citoyens, que les élus ne donnent pas suite au grand débat ».

Tous les reportages sur le débat en cliquant sur ce lien : "Nantes, la Loire, nous et Presse Océan"

Jean-Pascal Hamida - Presse Océan

Commentaires (2)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.