Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Délinquance des mineurs : radiographie et inquiétudes

3 22.10.2017 18:58
Non, la délinquance des mineurs n'a pas explosé, selon la protection judiciaire de la jeunesse.

Non, la délinquance des mineurs n'a pas explosé, selon la protection judiciaire de la jeunesse.

Photo illustration PO-NATHALIE BOURREAU

À l’épreuve de la réalité des faits, les impressions ont la vie dure. Si la délinquance évolue, elle n’explose pas en Loire-Atlantique. 


"La délinquance des mineurs, c’est comme la météo. Il y a la température réelle et la température ressentie ». La formule est de Jean-Luc Ricaud, directeur territorial de la protection judiciaire de la jeunesse en Loire-Atlantique et en Vendée.


« Oui », il a déjà entendu dire que « les délinquants étaient de plus en plus jeunes et de plus en plus violents aujourd’hui ». Mais il invite celles et ceux qui s’intéressent au sujet à « se méfier » de ce qu’il appelle « l’effet loupe ».

Chiffres à l’appui, il assure que ce sentiment et la réalité font deux. « Les faits jugés devant le tribunal prouvent qu’il n’y a pas de rajeunissement en matière de délinquance », affirme-t-il. « Le nombre de faits augmente peut-être, mais pas le nombre de jeunes gens mis en cause ».


Il observe, en revanche, « qu’une minorité d’adolescents commettent des faits en série ». Au parquet des mineurs de Nantes, où « deux à dix gardes à vue sont traitées chaque jour », les magistrats ont en effet le sentiment « de revoir souvent les mêmes têtes » ces derniers mois...

 

Retrouvez notre double-page dans Presse Océan lundi 23 octobre 2017

Commentaires (3)

Bravo M. Ricaud
Argus mar, 24/10/2017 - 00:42

Vos dires sont fait pour rassurer Mister Ricaud ?
Cet homme dit que la délinquance n'augmente pas (sur quelle planète vit-il ?) mais que ce sont toujours les mêmes qui commettent les délits.
Ok, d'accord, admettons que nous soyons crédules, voire crétins.
M. Ricaud, vous expliquez tout simplement que les délinquants avec un casier long comme un bras de "basketteur" se baladent tranquillement dans nos rues.
Et puis désolé, lorsque j'étais ado (fin 80, début 90), les jeunes ne braquaient pas avec des armes, ne "plantaient" pas. c'était réservé à aux criminels adultes.
Et si les juges voient toujours les mêmes têtes, c'est parce qu'ils ne font pas leur taf, c'est-à-dire protéger leurs concitoyens !!!

Délinquance des mineurs
audeon4411@free.fr lun, 23/10/2017 - 11:05

Je suis comme nombre de personnes à avoir ce sentiment d'augmentation.
Je les vois aussi de plus en plus jeune (9 ans pris pour vol et récidives)
Les jeunes délinquants ne craignent pas la police car ils sont remis en liberté aussitôt. Ils défient l'autorité au quotidien et ils ont le sentiment d'impunité.
Ils ne respectent pas plus les adultes et n'hésitent plus à tabasser les personnes âgées pour un téléphone portable, une carte bancaire ou quelque pièces

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.