Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Miossec, le bonheur « comment il s'attrape , comment il se reprend ? »

0 25.11.2016 12:51
Miossec hier soir à Stereolux et la violoniste Mirabelle Gilis

Miossec hier soir à Stereolux et la violoniste Mirabelle Gilis

Photo : Stéphane Pajot

Les hauts fourneaux ne s’éteignent jamais, dit un proverbe breton. Simplement, ils « perdent leur écorce» et sont désormais « capables de survivre aux explosions ». Un concert de Miossec, c’est aussi comme un parent aimé que l’on vient fêter le temps d’un dîner, un sage qui sait mettre des mots sur les plaies et cicatrices, l’insouciance évanouie et sur les doutes quant à l’existence, cette engeance. On vient écouter les beaux textes rentre-dedans de « l'ancien cascadeur », poète à la voix rugueuse, assis pour la veillée au coin du feu, encadré par trois troubadours, dont une violoniste rayonnante. Miossec chante la fuite du temps, les mouches et la mort ("On connaît le début de l'histoire mais on ne connaît pas la fin"), l’éperdue quête du bonheur. « Le bonheur quand il s'échappe, est-ce que c'est pour longtemps ? Comment il s'attrape , comment il se reprend ?». Et quelques vieilleries qui n’ont pas pris un brin de jeu, « Brest », « Je m’en vais », « La mélancolie, c’est communiste, tout le monde y a droit de temps en temps... »

A Stereolux, hier soir (photo), un petit millier de fidèles a retrouvé le chanteur brestois, assagi, qui avait rôdé ce même spectacle tiré de son album « Mammifères » au café Le Ferrailleur, hangar à bananes, un an plus tôt. « Vous allez louper le débat ! », s’est marré le marin (l’ultime round entre les deux candidats à la primaire avait lieu en même temps) tout en ironisant sur NDDL, «Alors il le faut ou il ne le faut pas l'aéroport à la place du bois ? ». Toujours un œil sur l’actu le Miossec.
S.P.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.