Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Retrouvé mort à Bellevue : le légiste a relevé des traces de coups

0 03.10.2014 15:32
Les policiers ont réalisé leurs constatations tout au long de la matinée.

Les policiers ont réalisé leurs constatations tout au long de la matinée.

Photo Presse Océan - RC

Un homme avait été retrouvé mort vendredi matin, dans un appartement de la rue Romain-Rolland, quartier Bellevue à Nantes.


Au lendemain du décès de ce Nantais de 50 ans, les enquêteurs de la brigade criminelle de la Sûreté essaient toujours de comprendre.
Vendredi, vers 9 heures, l’occupant du logement, un homme de 39 ans -inconnu de la police- avait alerté les secours. En état d’ébriété très avancé, il avait été placé en cellule de dégrisement, avant d’être entendu.
Un autre homme, âgé de 54 ans, a été interpellé hier, vers 14 heures. Selon les policiers, il aurait lui aussi passé un moment dans cet appartement, cette nuit-là.

Les enquêteurs attendaient donc beaucoup de l’autopsie pratiquée hier matin. Mais elle n’a pas permis de déterminer avec certitude la cause exacte de la mort. Elle a révélé la présence d’une « trace de coup sur la tête, qui pourrait avoir été porté avec une bouteille ».

Des éclats de verre ont d’ailleurs été retrouvés sur le corps de la victime. Oui, mais ce coup a-t-il causé la mort de cet homme, qui souffrait, par ailleurs, d’un hématome sous-dural ? Le légiste n'en était pas absolument certain hier.

Plus d'informations à lire dans Presse Océan du dimanche 5 octobre 2014 et sur nos éditions numériques

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.