Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Nouvelle action des anciens du Tripode ce matin

0 02.03.2017 10:27
Les manifestants ont envahi une salle de la Direction des finances publiques

Les manifestants ont envahi une salle de la Direction des finances publiques

D'anciens fonctionnaires du Tripode occupent depuis ce matin une salle de réunion à la Direction régionale des finances publiques, à Nantes.

Pau après 9 h, ce matin, une petite centaine d'anciens fonctionnaires du Tripode ont envahi la salle où devait se tenir un comité technique, à la Drfip. Une action menée au lendemain de la rencontre entre des représentants de l'intersyndicale et une conseillère technique du Premier ministre, à Matignon, à propos de la demande de classement de l'ancienne tour administrative, démolie en 2005, en site amianté. Réunion dont il n'est rien sorti.

"On nous a expliqué qu'il fallait faire une nouvelle étude, pour savoir dans quelle catégorie pourrait rentrer le Tripode, de nouvelles dispositions législatives... Un truc abracadabrant dont personne ne nous avait jamais parlé jusque-là, s'énerve Francis Judas, porte-parole de l'intersyndicale. On n'a eu aucune réponse précise à nos questions. Cétait une réunion mal préparée, pas très sérieuse, sans réelle volonté d'aboutir".

Les anciens du Tripode, qui avaient occupé les locaux de l'Insee, à Nantes, dans la nuit de lundi à mardi, pour marquer le 12e anniversaire de la démolition de la tour amiantée, sont donc passés à nouveau à l'action ce matin, en envahissant les locaux de la Drfip. Une façon pour eux de dénoncer "le mépris" dont ils estiment faire l'objet, et de maintenir la presion sur le gouvernement.

Les manifestants ont quitté les lieux en fin de matinée. L'intersyndicale des finances publiques doit se réunir cet après-midi pour envisager de nouvelles actions dans les jours qui viennent. "On ne va pas en rester là", explique Francis Judas.

Inauguré en 1972, évacué en 1993, le Tripode a accueilli 1 800 fonctionnaires de l'Insee, du Trésor public et du ministère des Affaires étrangères, ainsi qu'un restaurant inter-administratif. L'immeuble a été démoli en 2005, après que 350 tonnes d'amiante en ont été retirées.
Le classement en site amianté permettrait aux agents encore actifs - soit moins de 400 personnes - de bénéficier d'un départ en pré-retraite amiante.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.