Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Œuvre contestée sur les bords de l'Erdre

4 19.05.2017 06:15
  • Photo PO-Nathalie Bourreau

    L'artiste Marie-Hélène Richard.

  • Photo PO-Nathalie Bourreau

    Oeuvre "Blocs" en cours d'installation

  • Photo PO-Nathalie Bourreau

    Oeuvre "Blocs" en cours d'installation

Les blocs de béton installés par l'artiste Marie-Hélène Richard, sur la prairie du Tertre, suscitent des interrogations.

Son œuvre pérenne, c'est du béton. Et c'est bien là le problème. Marie-Hélène Richard essuie une pluie de critiques sur internet avant même la fin de l'installation de « Blocs ». Une pétition a aussi été lancée.

« Mon œuvre sera l'aboutissement du parcours artistique Rêver l'Erdre que je mène avec la Ville de Nantes et l'Université », explique l'artiste Franco-Suisse vivant à Saint-Nazaire. « C'est une œuvre qui demande à s'installer. Quand on met un pavé dans une friche, c'est autour de cet élément qu'il va se passer des choses intéressantes. De nouveaux végétaux apparaissent, le cheminement crée des mini-vallées, les usages changent ».

Rêver l'Erdre

L'exposition Rêver l'Erdre sera inaugurée le 21 juin. Jusqu'à mi-octobre, les curieux seront invités à se balader entre le quai de Versailles et le campus Tertre. Onze étapes vont ponctuer le circuit de 6 km avec des œuvres de Marie-Hélène Richard.

Plus d'informations ce vendredi dans Presse Océan

 

Commentaires (4)

Quelle horreur
Baba4 sam, 27/05/2017 - 10:42

Tout est prétexte à mettre du béton sur le moindre carré d'herbe mais bon la reine de la bobosphère Johanna ROlland doit trouver ça "cool" et "beau" surtout avec les impôts des contribuable de Nantes métropole encore plus pressé qu'un citron dans un presse agrume.

Hâte de quitter Nantes et sa région de plouc pseudo élitiste et de parisien pédant qui arrivent en masse avec leur salle mentalité.

cimetière au bord de l'erdre
FF44300 lun, 22/05/2017 - 12:42

il était logique de construire un nouveau cimetière dédié aux illusionnistes de l'écolo-bobosphère de notre bonne ville...
C'est naturellement la Pelouse du Tertre au pied de l'université qui accueille ce dédale de tombes chaotiques...
Je vous invite tous à voir à quoi servent vos impôts... et à apporter votre généreuse contribution sous forme de parpaings.

Débile
Bretonne-Naoned ven, 19/05/2017 - 09:08

Comme toutes ces installations pseudo-artistiques, l'ère du béton est arrivée... comme s'il n'y en avait pas assez comme ça pour défigurer la nature... quelle honte...et on ose appeler cela de l'art...et avec nos impôts, bien sûr !!!!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.