Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes [REPORTAGE] On s'arrache le livre que personne ne veut acheter

2 05.09.2014 15:19
Librairie Coiffard, 50 exemplaires déjà réservés.

Librairie Coiffard, 50 exemplaires déjà réservés.

PO NATHALIE BOURREAU

Du jamais vu à Nantes. Merci pour ce moment, racontant l’aventure élyséenne de Valérie Trierweiler, sorti jeudi 4 septembre (hier), devient très difficile à trouver dans les librairies. A tel point que la Fnac est obligée de répapprovisionner ses magasins en urgence. "Nous n'avions pas connu tel phénomène depuis cinq ans, explique le service communication de l'enseigne. À l'époque, il s'agissait de 50 shades of grey de E.L. James. Mais ici, c'est encore trois fois plus important". Pour les impatients, la Fnac redirige ses clients vers son site fnac.com

La librairie Durance en avait commandé vingt. Plus un seul exemplaire disponible ce vendredi matin alors que nombre de clients affluent encore : "C'est énorme, témoigne Delphine, la libraire. Les gens font le tour de Nantes pour le trouver mais il n'y en a plus nulle part." Réponse invariable : "Vous pouvez le commander, il y en aura sûrement d'autres mais comme l'éditeur est en rupture de stock, on ne peut pas vous dire quand nous serons livrés".

L'espace culturel de la galerie Océane à Rezé n'a pas été épargnée non plus par l'engouement pour ce livre. La cinquantaine d'ouvrages disponibles a trouvé preneurs en moins d'une heure. Ce vendredi matin, une centaine de commandes a été enregistrée. Les responsables de l'espace culturel envisagent d'inviter Valérie Trierweiler en séance de dédicaces.

La librairie Coiffard, rue de la Fosse à Nantes, vient de recevoir 50 exemplaires. Tous déjà réservés.

Sur le site presseocean.fr, les internautes assurent à plus de 80% ne pas vouloir l'acheter. Dommage pour Valérie Trierweiler qui aurait littéralement explosé les records si c'était l'inverse…

Lire notre reportage en vidéo ci-dessous avec des témoignages de lecteurs et de libraires nantais : "Cécile Duflot, la pauvre, elle est au rencart !"

Notre sondage en ligne en cliquant ici

Chaque jour, l'infomation de la Loire-Atlantique est dans Presse Océan (éditions numériques en cliquant ici) et sur presseocean.fr

Commentaires (2)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.