Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Pesante attente après l'évacuation

0 29.11.2016 21:40
PO-NB

Un arrêté de péril imminent a été pris vendredi soir par la Ville de Nantes.

PO-NB

Après l’évacuation d’un immeuble, 25 rue de la Carterie à Nantes, l’angoisse monte chez les occupants de l’immeuble fissuré qui ont interdiction de réintégrer leurs 9 logements.
Dix-huit ans qu’il habite le 2e étage du 25 rue de la Carterie. Le Nantais Pietro Carlini, 64 ans, réalise tout juste le désastre. « J’ai mis toutes mes économies dans cet appartement, souffle-t-il ému. Aujourd’hui, je me retrouve dans un appart-hôtel, avec interdiction de repasser chez moi. »
Le retraité, qui a suivi de près le chantier attenant, faisait « confiance à Kaufman & Broad ». « J’ai travaillé dans la rénovation, notre immeuble date de la fin XIXe. Il est logique que ça bouge. En septembre, les murs ont commencé à trembler à chaque fois que la chenille du tractopelle tapait par terre. Et puis, des fissures sont apparues lorsqu’ils ont creusé plus bas que les fondations initiales. » Jusqu’à la chute de sable et de petits gravats. « Un expert était venu constater avant travaux l’état de nos logements. Le syndic l’a alerté et il est revenu mercredi prendre des mesures. Et puis, au dernier relevé de position, vendredi, il a prévenu la mairie. »

Plus d'infos dans nos colonnes ce mercredi.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.