Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Philippe Katerine, c’est complet les deux soirs au LU

0 19.01.2017 09:35
Katerine, toujours d'attaque

Katerine, toujours d'attaque

Le nanto-vendéen parisien Philippe Katerine s’installe pour deux soirs au Lieu Unique les 19 e et 20 janvier. Hélas pour les retardataires, les deux concerts sont complets. Seule consolation, se procurer son dernier album « Le film », un petite régal attachant et plein d’humanité comme le personnage que l’on ne se lasse pas de (re) découvrir.

En savoir plus
Philippe Katerine fait de sa vie publique une œuvre d’art totale. Impossible de savoir ce que cache son personnage d’histrion débonnaire, aussi doué quand il s’attaque à la bossa nova, au jazz, à la variétoche de papa ou qu’il signe des tubes imparables. Car au-delà de son personnage, Katerine est un merveilleux faiseur de chansons. Avec son dernier album, Le Film, Katerine se livre à une séquence en clair-obscur, un retour dans un registre plus intimiste. Élégant et se présentant comme le parfait gendre idéal le temps de l’un de ses premiers disques (L’Éducation anglaise), Philippe Katerine s’est fait connaître du plus grand nombre avec la sortie du fantaisiste Robots après tout. Il n’est jamais là où on l’attend. Sa musique en témoigne : on passe du jazz à l’électro, tout en y retrouvant un peu de variété. Avec ce touche-à-tout, il faut s’attendre à de l’inattendu. Il peut aussi bien composer pour Anna Karina qu’être comédien dans un film d’Éric et Ramzy. Mais au-delà de ces facettes, Katerine est surtout un merveilleux compositeur. Le chanteur avait exploré le registre intimiste, le temps d’un duo avec Dominique A, Manque-moi moins. Cet aspect fragile et secret de Philippe Katerine, on le découvrait notamment dans L’Homme à trois mains, sur lequel il se mettait à nu, le temps d’un album bouleversant.

Avec Le Film, son dernier album, Katerine se raconte tendrement, avec humilité. Il y travaille ses mélodies avec grand style et une aisance extraordinaire. On peut compter sur son grain de folie pour interpréter sur scène, aux côtés de la pianiste Dana Ciocarlie, toutes ces merveilleuses compositions, avec la plus grande des fantaisies.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.