Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Plus de 1 300 bijoux volés cherchent leurs propriétaires [video]

0 22.01.2016 16:08
Voir la vidéo

La gendarmerie des Pays de la Loire recherche les propriétaires de bijoux volés retrouvés, en octobre 2015, lors d'une opération visant à mettre fin à un réseau d'écoulement de bijoux.

Les 13 et 14 octobre, la mobilisation de près de 200 gendarmes a permis l'interpellation d'une vingtaine de personnes implantées sur les Pays de la Loire et la région parisienne, et la saisie de 6 kg de bijoux, 4,5 kg d'or, des pierres précieuses, etc., saisis lors de perquisitions à Paris et Nantes notamment.

Alors que l'enquête judiciaire se poursuit sous la houlette de la section de recherches d'Angers, les gendarmes lance ce vendredi 22 janvier 2016 un appel à témoins sur l'ensemble du territoire pour retrouver les propriétaires des bijoux volés et leur restituer leurs biens.

Les 1375 bijoux, allant d'une valeur de 100 € à plus de 200 000 € pour un diamant, ont été photographiés, entrés dans une base de données et publiés sur la page Facebook "Gendarmerie de Loire-Atlantique" (dossier "album", rubrique "photo"). "Les personnes qui identifieraient des bijoux sur les photos sont invitées à contacter les enquêteurs au 02 28 24 13 56 ou à envoyer un courriel à l'adresse : groupe-or-44@gendarmerie.interieur.gouv.fr", explique la gendarmerie.

Elles devront fournir leur identité, la date et le lieu du vol, et, si possible, le numéro de la plainte, la facture du bien ou des photos permettant de l'identifier.

Plus d'informations à lire samedi 23 janvier 2016 dans Presse Océan ou nos éditions en ligne


Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.