Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Pourquoi la lumière est-elle si particulière ce lundi ?

0 16.10.2017 15:18
A 13 h, rue Franklin, à Nantes, ce lundi.

A 13 h, rue Franklin, à Nantes, ce lundi.

Photo PO-CG

D'aucuns le disent "crépusculaire". D'autres le trouvent "étrange". "On est passé en mode sépia", commente encore un jeune Nantais sur le réseau social Twitter.

 

Depuis ce midi, le ciel nantais diffuse une lumière jaunâtre très particulière. Le ciel breton connaît le même phénomène. 

 

L'ouragan Ophélia y est pour quelque chose. Lui qui souffle encore à plus de 150 km/h à l'approche de l'Irlande favorise également le déplacement de particules de sable venues du Sahara arrachées par le vent. "Il n'est pas impossible que des poussières d'incendie, venues du Portugal, flottent aussi dans l"air", indique ce lundi après-midi l'antenne locale de Météo France, basée à Bouguenais. 


De son côté, Air Pays de la Loire, qui suit de près le phénomène, indique qu'il n'a pas d'impact "significatif" sur les mesures de qualité de l'air effectuées ce lundi (elle est qualifiée de " bonne" ce lundi, avec un indice de 4, ndlr) . "Les remontées de sable se font en très très haute altitude", indique l'organisme. Idem pour les poussières issues des incendies : "les masses d'air sont très élevées". 


Des coups de vent, qui ne devraient pas excéder les 80 km/h, sont attendus en Loire-Atlantique ce lundi.

L'ouragan passera au large des côtes, sans toucher les terres. Le vent tournera ce mardi. Et le ciel devrait redevenir bien gris. 

 

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.