Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes [PHOTOS] Près de 300 avocats érigent un "mur des codes"

0 27.10.2014 10:50
  • Photo PO-Anne-Hélène Dorison

    Un "mur des codes" a été érigé ce lundi matin à Nantes

  • Photo PO-Anne-Hélène Dorison

    Près de 300 avocats nantais se sont rassemblés

  • Photo PO-Anne-Hélène Dorison

    Ils organisent une journée "Justice morte"

  • Photo PO-Anne-Hélène Dorison

    Un à un, les avocats ont déposé leurs codes devant le palais de justice

  • Photo PO-Anne-Hélène Dorison

    Ils cessent toute activité ce lundi

Ils étaient près de 300 à se rassembler dès 9 h ce matin, devant le palais de Justice de Nantes.

« Je vous invite les uns et les autres à apporter votre brique à ce mur qui sera quasiment notre mur des lamentations, que nous appellerons le mur des codes. Notre combat ne s'arrêtera que lorsque le gouvernement aura renoncé à toutes ces réformes », a expliqué le bâtonnier, Jacques Lapalus.

A l'occasion de cette première journée "Justice morte", de très nombreux avocats nantais ont construit un "mur des codes", sur le parvis.

Comme ils l'avaient annoncé, ils cesseront toute activité ce lundi.

Ils seront en grève de toutes les audiences quelles que soient les juridictions ou la nature des dossiers (aide juridictionnelle ou non).

« Des délégataires se présenteront seuls, au nom du Barreau, pour demander le renvoi des dossiers selon la forme habituelle. Si les magistrats retiennent les dossiers, les avocats appliqueront « la grève du zèle », annonce le bâtonnier, Jacques Lapalus. Dès 9 h, ce matin, en robe, munis de leur badge « avocats mobilisés » et du ruban noir, les avocats nantais construiront le « Mur des codes » devant l’entrée du palais de justice de Nantes. « Ce mur des lamentations sera le signe de leur forte détermination et de leurs revendications », indique le bâtonnier.

Ils dénoncent notamment le montant et les menaces sur qui pèsent sur l'aide juridctionnelle et rejettent les projets gouvernementaux qui, selon eux, mettent en péril le principe de l'accès au droit pour tous.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.