Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes [VIDEO] Près de 600 manifestants et zadistes dans les rues pour Rémi

1 27.10.2014 19:34
  • Dès 18 h devant la préfecture de Nantes, ils étaient environ 300 à manifester pacifiquement.

    Dès 18 h devant la préfecture de Nantes, ils étaient environ 300 à manifester pacifiquement.

  • Des bougies ont été allumées en mémoire du jeune Rémi.

    Des bougies ont été allumées en mémoire du jeune Rémi.

La manifestation organisée par des occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes rassemble ce soir près de 600 personnes.

Dès 18 h devant la préfecture de Nantes, ils étaient environ 300 à manifester pacifiquement avec des pancartes dénonçant "la violence d'Etat". Des bougies ont été allumées en mémoire du jeune Rémi, tué dans les heurts d'une manifestation qui a dégénéré contre le barrage du Testet (Tarn) le week-end dernier.

A 19 h, ils ont entamé une marche dans les rues de Nantes, se dirigeant vers le tribunal, lançant des pétards et scandant notamment "CRS SS !".

A 20 h après avoir bloqué les lignes de tramway, les manifestants ont continué leur route dans le centre-ville nantais. Plusieurs vitrines de la rue Crébillon ont été caillassées et taguées.

 

Plus d'informations à lire ce mardi dans Presse Océan


Lire aussi :

France Barrage du Testet : Rémi victime d'une explosion selon l'autopsie


 

 

Commentaires (1)

dégradations à Nantes
jacques.lehir mer, 29/10/2014 - 15:42

Lundi, sur les coups de 20 :00 à la hauteur du rond point de l’hôtel Dieu alors que je regagnais tranquillement mon domicile. Je venais de traverser sans le moindre problème, le cortège des manifestants. Je me suis retrouvé nez à nez avec les représentants des forces de l’ordre qui étaient tout aussi paisibles que les manifestants. En revanche, ce qui a retenu mon attention c’est de voir des policiers, au physique de pilier de rugby, légèrement en retrait de leurs collègues en tenue, se défaire prestement de leurs tenues de policiers pour revêtir des tenues plus en conformité avec celles de manifestants et surtout s’affubler de cagoules. Il est à noter que côté manifestants, tout le monde était à visage découvert. Je précise que je ne suis pas un dangereux activiste et que je réprouve toutes formes de violences de quel côté qu’elles viennent, mais ce matin en apprenant les faits de violence qui s’étaient déroulés en ville, j’étais pour le moins dubitatif sur la véracité des faits tels que relatés dans le journal….

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.