Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Procès Barbot : la colère des proches trahis par Didier Barbot DIRECT

0 21.01.2016 09:34
Pour la première fois, les témoins ont arraché quelques larmes à Didier Barbot qui a promis de s’expliquer ce jeudi.

Pour la première fois, les témoins ont arraché quelques larmes à Didier Barbot qui a promis de s’expliquer ce jeudi.

Croquis d'audience - Florent MAUSSION

Mercredi, au cinquième jour du procès devant la cour d’assises, les anciens amis et les parents de Didier Barbot ont lâché ce qu’ils avaient sur le cœur et lui ont arraché quelques larmes.

Pendant huit mois, la disparition et la mort d’Anne Barbot avait ému la paisible campagne entre Vritz (Loire-Atlantique) et Candé (Maine-et-Loire).

Pour son pauvre mari Didier, si gentil, les voisins, les amis avaient soulevé des montagnes, battant la campagne à la recherche d’Anne qui avait disparu, collant des milliers d’affiches, organisant des marches blanches...

On l’avait embrassé, aidé, soutenu jours et nuits... jusqu’à ce qu’un jour maudit, le procureur d’Angers annonce à la télé que Didier était en prison et qu’il avait avoué le meurtre de sa femme.

C’est ce sentiment de trahison et aussi d’incompréhension absolue qui s’est exprimé devant la cour d’assises de Loire-Atlantique mercredi.

Et pour la première fois depuis le début de ce procès, Didier Barbot a pleuré. Il a aussi ajouté :"Je m’expliquerai demain [ce jeudi, donc] sur les faits". Nous y sommes...

Le témoignage des sœurs de Didier Barbot et le compte-rendu complet de l'audience dans Presse Océan de ce jeudi

Suivez le procès en direct à partir de 9 heures :


Live Blog Procès Barbot J6

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.