Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Projet de stade : « Où vont-ils mettre ces logements ? »

1 25.09.2017 04:00
Paul Loirat, riverain du stade La Beaujoire.

Paul Loirat, riverain du stade La Beaujoire.

Romain Boulanger

Un stade neuf de 40 000 places, d'ici 2022, et 1 500 à 2 000 logements autour : les riverains de la Beaujoire oscillent entre doutes et curiosité. « Je ne vois pas trop où ils vont caser tout cela », réagit ainsi David Bocquier, 30 ans, qui habite à deux pas de la Beaujoire. Comme ses voisins, il s’interroge sur le projet « 100 % privé » présenté mardi dernier par le président du FC Nantes Waldemar Kita et le groupe immobilier Réalités. « Je les trouve un peu optimistes, dit aussi Paul Loirat, 78 ans, qui habite le quartier depuis les années 1980.  Les infrastructures sont un peu légères. Aux heures de match, on ne peut pas sortir de chez nous : ça bouchonne. Il y a bien de la ligne C6 et le tram, mais ça bloque tout de même. » La concertation sur ce projet devrait débuter en novembre, selon Réalités. Le groupe immobilier a mandaté une agence spécialisée pour mener l'opération.

Plus d'informations à lire ce lundi 24 septembre dans Presse Océan.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan.

Commentaires (1)

Dubutatif
cotcotcot jeu, 05/10/2017 - 07:07

Bonjour,
Jusqu’à présent la vie était calme même paisible à la Beaujoire, un quartier à taille humaine, un petit u express, quelques commerces, des pavillons modestes de personnes issues de la classe moyenne, des espaces verts immenses, des quartiers populaires, des lieux de cultes ; bref très verdoyant et équilibré malgré d’immenses parkings et des courses sauvages de voitures ou motos certains jours. Le stade actuellement ne gêne pas trop les riverains surtout depuis un plan de circulation efficace.

Ce projet va ainsi détruire un équilibre et contribuer à plusieurs choses bien réelles que je souhaite partager: attention je ne vois généralement que le verre à moitié vide car ma coupe est pleine depuis longtemps,

-Faire la fortune d’un type listé dans les panama papers et qui planquerait son fric en Belgique, au Luxembourg et dans les îles vierges ; vous me direz dans ce milieu : « tous pourris » et vous avez raison
-Faire l’apanage d’un évadé fiscale qui s’est lancé il y a peu dans l’allongement des pénis, c’est une noble profession, ne vous moquez pas des petits pénis, ce qui compte c’est la vigueur
-Défigurer un quartier au non du football business et d’une densification urbaine alors que tant de villes moyennes se meurent partout dans le pays ; à quoi bon cette véritable concentration dans quelques villes? A quoi bon la métropolisation ?
-Un gaspillage pur et simple pour satisfaire la mégalomanie d’un homme et de ses amis
-Engendrer un effet de masse dès l’arrivée à la sortie de la Beaujoire
-Faire la nique aux architectes des bâtiments de France car le stade est dans le périmètre d’un bâtiment classé la mairie de Ranzay, point à vérifier
-Une baisse de l’ensoleillement sans parler des ombres portées sur nos habitations du fait de la hauteur de 40 mètres de l’ouvrage
-Signer la mort des petits commerçant ambulant
-Augmenter les tarifs des places car toi l’ultra, l’âme même de l’équipe qui a oser chanter ta colère auprès de ce type, tu n’es rien
-Priver les nantais de leur stade puisqu’il sera celui du nouveau seigneur corrompu; c’est un véritable hold up culturel
-Priver le parc des expositions d’un grand nombre de place qui va sûrement en demander de nouveaux, ça promet
-Abîmer un peu plus l’environnement paisible des bords de l’Erdre toute proche, belle rivière d’eau rendu quasi stagnante suite à d’ambitieux projets de canalisation du siècle dernier
-Engorger la zone les soirs de match mais pas seulement
-Voir des immeuble de grandes hauteurs pousser autour de cette nouvelle El Dorado qu’est devenu ce cher sport collectif et populaire
-Engendrer des bouchons monstres et nous faire respirer un air dégueulasse ; lui s’en fout il dormira tranquille dans son yacht non imposable
-Etc,

Il va y avoir une concertation, on va concerter, on va s’aimer, non sûrement pas
« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes »

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.